1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 18h - Féminicide à Bordeaux : "On avait déposé plainte", accuse la mère de Sandra
2 min de lecture

Les infos de 18h - Féminicide à Bordeaux : "On avait déposé plainte", accuse la mère de Sandra

Un rassemblement s'est tenu dimanche 4 juillet à Bordeaux en hommage à Sandra, tuée par son ex-conjoint, contre qui elle avait porté plainte plusieurs fois pour harcèlement.

Le rassemblement en hommage à Sandra, tuée par son ex-conjoint, dimanche 4 juillet à Bordeaux.
Le rassemblement en hommage à Sandra, tuée par son ex-conjoint, dimanche 4 juillet à Bordeaux.
Crédit : RTL / Philippe De Maria
Le journal RTL de 18h du 04 juillet 2021
23:07
Rassemblement en hommage à Sandra, tuée par son ex-conjoint à Bordeaux
23:07
Vincent Parizot - édité par Louis Chahuneau

À Bordeaux, l'homme de 36 ans arrêté vendredi 2 juillet pour le meurtre de son ex-compagne, poignardée chez elle, a été présenté à un juge, mis en examen pour homicide volontaire par conjoint. Depuis le début de l'année, la victime se disait harcelée. Elle avait d'ailleurs porté plainte à deux reprises, en janvier puis en mars.  

Quelques jours avant le drame, le meurtrier présumé avait été placé en garde à vue dans le cadre de l'une de ces plaintes. Un rassemblement en hommage à cette jeune femme s'est déroulé ce dimanche après-midi devant son domicile, en présence de sa famille.

Au 36 bis rue Camena d'Almeida, des fleurs sont accrochées à la grille. C'est dans cette petite maison de ville que Sandra a été tuée par son ex-compagnon un peu avant 16h. Plusieurs voitures dont une immatriculée en Espagne se garent devant l'adresse. La famille de Sandra vient d'arriver. 

Sa mère, Annie et son beau-père, Gérard, expriment pêle-mêle colère, tristesse et impuissance face à la violence de l'ex-concubin de Sandra : "On est allés constamment porter plainte à Mérignac, à Bordeaux, partout. On nous disait de porter plainte, et comme il est dans la rue on ne peut rien faire. Il faut qu'il rentre dans mon domicile et me tue pour que vous réagissiez ? On s'est battus, elle s'est battue. C'était du harcèlement constant, 50 à 70 messages par jour, et puis visuel aussi : il passait dans la rue, il a fait ce qu'il a voulu, c'est de la folie ce qu'on a vécu, c'est inhumain."

À lire aussi

"Elle a même écrit au président de la République. Elle a eu une réponse comme quoi ils étaient très touchés par ces thèmes-là, la preuve elle est morte. Je suis très en colère contre la police, mais maintenant c'est ma petite-fille que je veux récupérer". La fillette de 4 ans a été confiée à une famille d'accueil. Son père, Mickaël, devrait être mis en examen pour homicide volontaire sur ex-concubin.

À écouter également dans ce journal

Tour de France - L'Australien Ben O'connor a remporté ce dimanche la 9e étape du Tour de France entre Cluses et Tignes. Le Slovène Tadej Pogačar est toujours premier au classement général.

Réforme des retraites - Bruno Le Maire souhaite relever l'âge de départ à la retraite à 64 ans mais plusieurs voix s'élèvent à LREM pour critiquer cette mesure. Le haut-commissaire au plan, François Bayrou, s'est notamment exprimé contre une décision précipitée ce dimanche sur RTL.

Politique - Marine Le Pen a été réélue présidente du Rassemblement national lors du 17e congrès du parti politique à Perpignan ce dimanche. Jordan Bardella, élu vice-président du parti, assurera l'intérim pendant la campagne présidentielle de 2022.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/