2 min de lecture Coronavirus France

Les infos de 12h30 - Covid-19 : la fermeture des salles de sport suspendue à Rennes

Alors que les demandes de réouverture des salles de sport ont été refusées à Bordeaux et à Nice, celle concernant la ville de Rennes a été acceptée, jeudi 1er octobre. Le juge des référés s'est appuyé sur les données publiques pour rendre sa décision.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Covid-19 : la fermeture des salles de sport suspendue à Rennes Crédit Image : John MACDOUGALL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Arnaud Tousch
Arnaud Tousch
édité par Valentin Deleforterie

Pour justifier sa décision d'annuler la fermeture des salles de sport à Rennes, le juge des référés affirme que "la mesure n'est pas nécessaire et adaptée pour préserver la santé publique et lutter contre la propagation du virus". 

Pour obtenir cette décision, Me Vimont-Gaboury s'est appuyé sur les chiffres locaux. Ils ont été confirmés par le juge des référés. Ce dernier note qu'au 11 septembre 2020, en Bretagne, la liste des foyers de contamination ne comporte aucun établissement de cette catégorie. Autrement dit, il n'existe aucun cluster dans les salles de sport à cette date-là. 

La décision suscite la satisfaction de Thierry Doll, président de France Active, qui représente les pros du fitness en France. "Nous avons déposé 16 recours en référé dans l'ensemble des régions impactées par la fermeture des salles de sport. Tout au long de la semaine, nous en avons d'autres qui vont être jugés", ajoute-t-il. 

Dans les autres villes, les salles de sport ont été déboutées. À Lille, par exemple, les juges estiment que leur fermeture n'est pas disproportionnée par rapport aux contaminations sur place

À lire aussi
Brigitte Macron, masquée, pendant l'épidémie de coronavirus Coronavirus France
Coronavirus : cas contact, Brigitte Macron se met à l'isolement 7 jours

Seuls les juges rennais ont donné raison aux clubs de fitness ce matin. Ils peuvent donc rouvrir immédiatement dans le chef-lieu d'Ille-et-Vilaine. L'État peut néanmoins à nouveau contester cette décision

À écouter également dans le journal

Covid-19 - Certains Français se remettent à faire des stocks, comme avant le confinement. Une tendance observée par le réseau La fourche, qui constate une très forte augmentation de ses ventes de produits de première nécessité.
Education nationale - Le niveau en mathématiques des CM2 décroche, d'après un rapport de la DEPP. La moitié des élèves ont des acquis fragiles, et seul un enfant sur cinq arrive à réutiliser des notions mathématiques dans la vie courante.

Météo - Alexeï Navalny accuse nommément Vladimir Poutine d'avoir commandité son empoisonnement. Dans sa première interview depuis son hospitalisation, l'opposant russe promet de revenir dans son pays pour poursuivre son combat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Sport Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants