2 min de lecture Épidémie

Les infos de 12h30 - Coronavirus : un centre de soins dans un gymnase à Nancy

La ville de Nancy a ouvert un centre de soins dans un gymnase, afin de prendre en charge les patients présentant les symptômes du coronavirus. Et ce afin de soulager les hôpitaux et cabinets de la région.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
RTL Midi du 02 avril 2020 Crédit Image : Piero CRUCIATTI / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 6
Samuel Goldschmidt édité par Camille Sarazin

Plus de 6.000 patients sont en soins intensifs en France. Pour soulager les urgences et les cabinets médicaux, la ville de Nancy a ouvert un nouveau centre de soins, installé dans un gymnase pour accueillir ceux qui présentent les symptômes du coronavirus. Il y aura trois centres de ce type prochainement.

Cette nouvelle filière vise à éviter la présence de malades dans de petites salles d’attente de médecins de ville. Dans le gymnase, immense, le parcours des visiteurs sera soigneusement balisé. “Au maximum, il y aura trois patients : un à l’accueil administratif, un à la prise de paramètres avant la consultation médicale et un à la consultation”, explique Alexandre Mayeux, de la sécurité civile. “La file d’attente se fera en extérieur ce qui permet une ventilation continue.”

Les mesures d’hygiène sont très strictes. “C’est désinfecté trois fois par jour”, explique-t-il encore. “Les personnels soignants et de la protection civile sont équipés” également, précise le responsable. “L’objectif c’est que quand quelqu’un se présente ici s’il est suspecté Covid, on va immédiatement lui placer un masque chirurgical pour éviter la diffusion du virus et lui faire se laver les mains.”

Six médecins vont se relayer pour les consultations. Parmi eux, le docteur François Thebault. “On est un médecin par vacation”, raconte-t-il. “Surtout on recevra les patients de manières protégées.” Les professionnels de santé de Nancy qui se déplacent à domicile pourront également venir se reposer et se restaurer aux heures où le gymnase sera fermé aux patients.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Un bébé dans une maternité (illustration) coronavirus
Suisse : un nourrisson est mort du coronavirus

Soins intensifs - Les services de réanimation débordent. 6.000 lits sont mobilisés dans toute la France. C'est plus que la capacité initiale du pays, qui était de 5.000 lits au début de la crise. 

Déconfinement - L’exécutif planche déjà sur le sujet. En ce moment au ministère de la Santé, une équipe réfléchit déjà à sa mise en place, pas seulement d’un point de vue médical.

Virologie - Avant d'envisager un déconfinement, il va falloir tester le taux d'immunisation dans la population, explique Bruno Lina, virologue au CHU de Lyon. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Confinement Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants