1 min de lecture Lot-et-Garonne

Les actualités de 7h30 : À Marmande, un couvre-feu pour les mineurs

En prenant cette mesure, le maire Daniel Benquet souhaite mettre un terme à une série de violences survenue cette semaine à l'encontre de gendarmes et pompiers.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les actualités de 7h30 - Lot-et-Garonne : un couvre-feu pour les mineurs à Marmande Crédit Image : NICOLAS TUCAT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot et La rédaction numérique de RTL

La mesure sera-t-elle efficace pour enrayer la délinquance ? Dans le Lot-et-Garonne, département du Sud-Ouest, le maire de Marmande a décidé d'instaurer un couvre-feu pour les mineurs jusqu'à la fin des vacances scolaires. Désormais, interdiction pour les moins de 17 ans d'être dehors sans un de leurs parents entre 22 heures et 6 heures du matin. 

La mesure est entrée en vigueur le 31 octobre, mais n'a rien à voir avec Halloween. L'édile espère par cette mesure mettre fin à une série de violences survenue cette semaine : des gendarmes et des pompiers ont été caillassés. 

"On n'interdit pas la circulation des jeunes, on exige pendant quelques jours que les jeunes qui circulent soient accompagnés d'un parent responsable. (...) Il y a eu des rassemblements, des attroupements, des caillassages de véhicules, ça suffit", déclare le maire Daniel Benquet au micro de RTL.

À écouter également dans ce journal

- Consommation : vous l'avez peut-être déjà constaté si vous êtes, comme 18 millions de Français, salarié du secteur privé : finies les cotisations salariales pour l'assurance chômage. C'était l'une des promesses de campagne d'Emmanuel Macron.

À lire aussi
Un gendarme (illustration) enquête
Lot-et-Garonne : un chien part en balade et trouve une tête humaine

- Politique : c'est en Normandie que le chef de l'État a décidé de passer le week-end. Trois jours de repos avec son épouse. Le couple présidentiel a choisi Honfleur et la ferme Saint-Simeon, un établissement classé Relais et Châteaux.

- Justice : au procès de Georges Tron, l'une des deux accusatrices de l'ancien secrétaire d'État a témoigné à la barre hier, mercredi 31 octobre. Virginie Ettel a évoqué des attouchements sexuels et des viols, avec la participation de l'ex-adjointe à la culture de la mairie de Draveil, Brigitte Gruel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Lot-et-Garonne Salaires Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants