2 min de lecture Emmanuel Macron

Comment l'Élysée a géré le "coup de fatigue" d'Emmanuel Macron

Le chef de l'État a avancé d'un jour le Conseil des ministres pour alléger son agenda et s'octroyer 4 jours de repos à partir de ce mercredi 31 octobre.

Pauline de Saint-Remy Les Indispensables Pauline De Saint-Rémy
>
Comment l'Élysée a géré le "coup de fatigue" d'Emmanuel Macron Crédit Image : PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
et Léa Stassinet

Officiellement, Emmanuel Macron a décalé le Conseil des ministres du mercredi 31 octobre au mardi 30 octobre pour "convenances personnelles", une première. Et sur le plan de la communication le moins que l’on puisse dire c’est que ce presque non-événement a mal ou n’a pas été maîtrisé comme il fallait. 

Au départ : une simple prise de liberté du chef de l’État avec son agenda habituellement surchargé, 4 jours off à partir d’aujourd’hui et un Conseil des ministres avancé d’un jour pour pouvoir s’échapper un peu plus tôt. À priori rien qui doive faire les gros titres, sauf à ce que ses services laissent planer, comme un doute… 

Et c’est, à en croire Franck Louvrier, l’ex-patron de la communication à l’Élysée sous l’ère Sarkozy, exactement le tort qu’ils ont eu :  "La santé des chefs de l’État c’est un sujet très sensible dans l’opinion, ils n’ont pas le droit d’avoir une extinction de voix. L’histoire avec Mitterrand et avec Pompidou, leur a montré qu’on pouvait leur raconter des histoires… ! Il faut jouer la transparence absolue pour ne pas créer le doute, ça banalise les choses. Il faut dire exactement ce qu’il a". 

À lire aussi
Emmanuel Macron devant le Bundestage le 18 novembre 2018 union européenne
Emmanuel Macron veut une relance de l'Europe pour éviter un "chaos" mondial

Et de donner un exemple que les auditeurs de RTL apprécieront : "Quand Nicolas Sarkozy a eu son malaise vagal dans le parc de Versailles (c’était en 2011 pendant un footing, ndlr) je m’étais transformé en Michel Cymes pour expliquer !" La réponse du porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux à la presse hier à la sortie du Conseil des ministres, était, il est vrai, assez vague, peut-être même trop légère au regard de l’attente médiatique, d’autant que l’entourage du chef de l’Etat n’a pas souhaité, pour l’heure, communiquer sur son lieu de vacances.

Un agenda surchargé et mal organisé

Mais si la communication a failli, on ne peut pas exclure que le cabinet du chef de l’État soit aussi en partie responsable. Il y a certes la boulimie de travail d’Emmanuel Macron, ses SMS nocturnes qui ont longtemps forcé l’admiration de son entourage, mais son agenda, dont il prétendait il y a un an faire une "arme politique" n’a, manifestement, pas été parfaitement géré non plus. 

Philippe Grangeon, un proche du président (il est désormais son conseiller spécial à l’Elysée, ndlr) reconnaissant en off une certaine fatigue du président, confiait il y a quelques semaines combien l’agenda du chef de l’État lui semblait surchargé, ou plutôt en l’occurrence, mal organisé. Un seul exemple : l’enchaînement de son voyage à New- York, fin septembre, pour l’assemblée générale de l’ONU, avec son périple aux Antilles… Pure folie sur le plan physique, à en croire certains habitués de ces voyages.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Elysée Communication
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795387098
Comment l'Élysée a géré le "coup de fatigue" d'Emmanuel Macron
Comment l'Élysée a géré le "coup de fatigue" d'Emmanuel Macron
Le chef de l'État a avancé d'un jour le Conseil des ministres pour alléger son agenda et s'octroyer 4 jours de repos à partir de ce mercredi 31 octobre.
https://www.rtl.fr/actu/politique/comment-l-elysee-a-gere-le-coup-de-fatigue-d-emmanuel-macron-7795387098
2018-10-31 07:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pgk5Uc_bwsphqnAmn2ACAA/330v220-2/online/image/2018/1016/7795214807_emmanuel-macron-le-15-octobre-2018.jpg