1 min de lecture Gilets jaunes

Les actualités de 5h - "Gilets jaunes" : quelle stratégie pour les forces de l'ordre ?

Édouard Philippe a défendu la "réponse ferme" de l'exécutif face aux graves violences commises à Paris lors de l'acte 18. La stratégie des forces de l'ordre sera bien différente samedi 23 mars.

Des violences ont éclaté lors de la manifestation des "gilets jaunes" à Paris, le 16 mars 2019
Des violences ont éclaté lors de la manifestation des "gilets jaunes" à Paris, le 16 mars 2019 Crédit : Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP
Olivier Boy
Olivier Boy et Claire Gaveau

Après 18 week-ends de violences, le gouvernement muscle l'arsenal anti-casseurs en attendant la loi... Après les scènes de chaos observées lors de l'acte 18 à Paris, Édouard Philippe a fait une série d'annonces, comme l'interdiction de manifester dans plusieurs endroits ou encore la volonté d'augmenter l'amende pour participation à une manifestation interdite.

Mais concrètement, qu'est-ce qui va changer pour la prochaine journée de mobilisation ? Samedi 16 mars, les consignes ont été mauvaises. C'est le constat terrible qui a été fait. Les forces de l'ordre ne sont pas allées interpeller les casseurs et se sont beaucoup moins servies de leurs armes intermédiaires (LBD et grenades de désencerclement). 

C'est pourquoi, lors de l'acte 19, les forces de l'ordre devraient rapidement aller disperser les manifestants lors des premiers attroupements, aller directement chercher les casseurs dans la foule. Hors de question pour les policiers et gendarmes mobilisés de laisser les magasins et les restaurants être pillés ou saccagés


La stratégie sera clairement offensive avec un risque qu'il y ait des affrontements violents et de potentiels blessés des deux côtés. Un risque qu'Emmanuel Macron et Édouard Philippe semblent prêts à prendre. 

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Un CRS lors de l'acte 53 des "gilets jaunes" le samedi 16 novembre 2019 à Paris Gilets jaunes
Policiers retranchés dans une laverie : un an de prison ferme pour un assaillant

Justice - 
Le premier procès des anti-viande à Lille ce mardi. 4 militants Vegan radicaux comparaissent aujourd'hui alors qu'une vingtaine de boucheries ont été attaquées ces derniers mois dans la région.

Société - Orly Ouest et Orly Sud, c'est terminé. Dites maintenant Orly 1, 2, 3 ou 4. 620 panneaux ont été changés cette nuit alors que le changement de nom est effectif avant la jonction des deux anciens bâtiments à partir du 16 avril.

Société - Des feux tricolores qui récompensent les automobilistes. Vous roulez trop vite, ils passent au rouge. Vous roulez à la bonne vitesse, ils passent au vert. Ces feux intelligents existent déjà à Gignac, dans l'Hérault.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Manifestations Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants