1 min de lecture Économie

Les actualités de 22h - Fermeture de Blanquefort : "Une attitude indigne" de Ford, dit Le Maire

Ford a refusé lundi 25 février la dernière offre de reprise du site de Blanquefort, qui compte 800 salariés. Un "choix incompréhensible et injustifiable", pour Bruno Le Maire.

micro générique Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les actualités de 22h - Fermeture de Blanquefort : "une attitude indigne" de Ford, dit Le Maire Crédit Image : NICOLAS TUCAT / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Vincent Serrano
et Thomas Pierre

C'est une très mauvaise nouvelle pour les 800 salariés du site. Le constructeur automobile Ford a confirmé lundi 25 février qu'il refusait la dernière offre de reprise de Punch Powerglide pour son usine de Blanquefort, près de Bordeaux. Ford continue de privilégier un plan social. 

Le gouvernement a pris acte de la fermeture de l'usine. Lundi soir, Bruno Le Maire a dit regretter cette décision du constructeur qu'il juge "indigne". "Il y avait un repreneur solide, Punch. Il y avait des commandes possibles derrière. Il y avait des salariés motivés. Ford a fait ce choix incompréhensible et injustifiable", a-t-il déclaré.

"L'attitude qu'a eu Ford est indigne d'un grand groupe industriel. Elle est indigne des salariés qui se sont battus depuis des mois pour préserve le site et pour préserver les emplois", déplore encore le ministre de l'Economie. De son côté, Philippe Poutou, délégué CGT de Ford a lui regretté que le gouvernement n'ait pas pu contraindre le constructeur américain à accepter l'offre de reprise de Punch.

À écouter également dans ce journal :

Justice - Après 9 mois d'enquête, la plainte pour viol qui visait Luc Besson a été classée sans suite. Le cinéaste avait toujours formellement démenti les accusations portées par Sand Van Roy. La comédienne et mannequin affirmait que le producteur français l'avait contraint à des relations sexuelles, ce que l'enquête n'a pas pu prouver.

Daesh - C'est la justice irakienne qui décidera du sort de 13 djihadistes français. Ces combattants du groupe Etat islamique étaient détenus par les Kurdes. Ils ont été transférés à Bagdad, où ils vont être jugés. C'est le président irakien, Barham Saleh en visite en France qui l'a confirmé ce lundi 25 février à l'Elysée. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Bruno Le Maire Ford
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797051911
Les actualités de 22h - Fermeture de Blanquefort : "Une attitude indigne" de Ford, dit Le Maire
Les actualités de 22h - Fermeture de Blanquefort : "Une attitude indigne" de Ford, dit Le Maire
Ford a refusé lundi 25 février la dernière offre de reprise du site de Blanquefort, qui compte 800 salariés. Un "choix incompréhensible et injustifiable", pour Bruno Le Maire.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/les-actualites-de-22h-blanquefort-une-attitude-indigne-de-ford-dit-bruno-le-maire-7797051911
2019-02-25 22:46:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/N9rhXUWa5sdb5uC40jQTng/330v220-2/online/image/2018/1214/7795919874_l-usine-ford-de-blanquefort.jpg