2 min de lecture Brexit

Brexit : le Labour favorable à un second référendum

Insatisfait de l'accord trouvé avec Bruxelles, le principal parti d'opposition britannique va entreprendre différents recours au Parlement. Selon le Guardian, Bruxelles envisagerait de son côté de repousser le Brexit, prévu le 29 mars prochain, jusqu'en 2021.

Jeremy Corbyn, leader du parti travailliste, le 23 février 2019, à Broxtowe dans le centre de l'Angleterre
Jeremy Corbyn, leader du parti travailliste, le 23 février 2019, à Broxtowe dans le centre de l'Angleterre Crédit : Oli SCARFF / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

Le Labour ne tient pas à un Brexit en l'état. Le Parti travailliste veut mettre un point d'arrêt à la sortie imminente (29 mars) de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, telle que négociée avec Bruxelles. Le principal parti d'opposition britannique va donc entreprendre différents recours au Parlement britannique. 

Jeremy Corbyn, son leader, a ainsi annoncé lundi 25 février que les travaillistes allaient soutenir l'organisation d'un second référendum sur la sortie de l'UE, pour faire face, selon lui, au Brexit "destructeur" des conservateurs de Theresa May. 

Le Labour va dans un premier temps déposer un amendement réclamant le maintien du pays dans une Union douanière avec l'UE après le Brexit. Si ce texte est rejeté, un amendement prévoyant un second scrutin sera alors déposé. 

À lire aussi
Le Parlement britannique le 30 janvier 2019 Brexit
Brexit : "La classe politique britannique se ridiculise", estime François Lenglet

Le Brexit repoussé en 2021 ?

De son côté, Bruxelles a laissé lundi 25 février la porte ouverte à un délai supplémentaire pour le Brexit, au-delà de la date limite du 29 mars. L'Union européenne estime en effet qu'il s'agirait d'une solution "rationnelle" face à la crise politique au Royaume-Uni autour des modalités du divorce. Selon le Guardian, l'UE envisagerait ainsi de repousser le Brexit jusqu'en 2021. 

"Compte-tenu de la situation dans laquelle nous nous trouvons, un délai supplémentaire serait une solution rationnelle", a précisé le président du conseil européen Donald Tusk, après s'en être entretenu avec Theresa May. Voulue par Londres, une réouverture des négociations avec Bruxelles semble pour l'instant compromise. 

May veut éviter le délai supplémentaire

La Première ministre britannique entend pourtant éviter le scénario d'un délai supplémentaire. "J'ai un vrai sentiment, sur la base des réunions que j'ai eues ici et des conversations que j'ai eues ces derniers jours, que nous pouvons parvenir à cet accord", a-t-elle déclaré lundi 

La veille, Theresa May avait différé "d'ici au 12 mars" un vote des députés britanniques sur l'accord de Brexit. Downing street affirme toujours vouloir se donner plus de temps pour tenter de renégocier le texte avec Bruxelles. Un report qui a déclenché une levée de boucliers au Royaume-Uni, notamment dans les rangs de l'opposition qui a finalement décidé de prendre les devants, à un mois du couperet européen. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brexit Référendum Grande-Bretagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797051195
Brexit : le Labour favorable à un second référendum
Brexit : le Labour favorable à un second référendum
Insatisfait de l'accord trouvé avec Bruxelles, le principal parti d'opposition britannique va entreprendre différents recours au Parlement. Selon le Guardian, Bruxelles envisagerait de son côté de repousser le Brexit, prévu le 29 mars prochain, jusqu'en 2021.
https://www.rtl.fr/actu/international/brexit-le-labour-soutient-un-second-referendum-corbyn-7797051195
2019-02-25 21:23:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Rn-N-bGrqpCzbTHJuS_slw/330v220-2/online/image/2019/0225/7797051259_jeremy-corbyn-leader-du-parti-travailliste-le-23-fevrier-a-broxtowe-dans-le-centre-de-l-angleterre.jpg