1 min de lecture Éducation nationale

Voile : le Sénat vote l'interdiction des signes religieux pour les parents accompagnateurs

Le texte adopté mardi au Sénat a peu de chances d'être voté par l'Assemblée nationale, dominée par la majorité présidentielle.

Une femme portant le voile (illustration).
Une femme portant le voile (illustration). Crédit : Unsplash/Nicola Fioravanti
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

À l'issue d'un débat passionné de près de cinq heures, le Sénat à majorité de droite a adopté mardi 29 octobre, en première lecture par 163 voix contre 114 une proposition de loi LR visant à interdire le port de signes religieux ostensibles aux parents accompagnant des sorties scolaires.

Il a toutefois peu de chances d'être voté par l'Assemblée nationale, dominée par la majorité présidentielle. L'examen de ce texte controversé a été maintenu malgré les appels à gauche et dans la majorité à y renoncer, dans un climat tendu au lendemain de l'attaque contre une mosquée à Bayonne, qui a fait deux blessés graves.

Le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer a ainsi réaffirmé plus tôt dans la journée au Sénat son opposition à cette proposition de loi LR, estimant qu'elle serait "contre-productive". "Je vous le dis d'emblée, ma position n'a pas changé. [...] Je pensais d'ailleurs que nous en resterions là, et je regrette d'avoir aujourd'hui à revenir sur tout cela", a déploré le ministre, 

Un texte qui "stigmatise"

La sénatrice (ex-PS) des Bouches-du-Rhône Samia Ghali a aussi dénoncé un texte qui "stigmatise". Elle a accueilli le même jour au Sénat une trentaine de femmes et enfants des quartiers populaires de Marseille, dont certaines mères voilées. Le sujet a été relancé par un élu du RN prenant à partie une femme voilée lors d'une réunion publique. La droite ne cesse de presser Emmanuel Macron de s'exprimer sur la laïcité.

À lire aussi
Une enseignante faisant classe (illustration) éducation nationale
Éducation : classement Pisa, c’est grave ?

Le texte vise à modifier le code de l'éducation pour étendre "aux personnes qui participent, y compris lors des sorties scolaires, aux activités liées à l'enseignement dans ou en dehors des établissements" l'interdiction des signes religieux ostensibles posée par la loi de 2004.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Port du voile Sénat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants