3 min de lecture Le journal

Le journal de 7h30 : les cheminots dénoncent "une attaque sur le droit de grève" par la SNCF

Les syndicats et la direction entrent en conflit concernant l'indemnisation des jours de repos accolés aux jours de grève, et ce à quelques jours du premier des 36 jours de grève annoncés.

Générique 1 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Le Journal RTL de 7h30 du 29/03/2018 Crédit Image : ALAIN JOCARD / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et La rédaction de RTL

Le bras de fer entre la SNCF et les cheminots grévistes se durcit et s'étend désormais sur le terrain de l'indemnisation autour des 36 jours de grève annoncés par les syndicats. Ces derniers accusent la direction de vouloir étouffer la contestation en comptabilisant les jours de repos posés pour manifester en jours de grève, amputant ainsi les grévistes d'une partie de leur salaire.

"La direction manipule les textes internes de la SNCF pour pouvoir déduire de la fiche de paie des cheminots le jour de repos qui serait accolé à un jour de grève", explique Erik Meyer du syndicat Sud-Rail. Ce dernier assure que ces dispositions seraient contraires au Code des transports. "C'est clairement une attaque sur le droit de grève", s'insurge-t-il.
Une SNCF qui semble inflexible au point d'assumer d'éventuelles actions en justice. "Quand on intervient auprès de la direction, leur seule réponse c'est : 'Mettez-nous en justice'", raconte le cheminot.

"Ça va jeter de l'huile sur le feu. On pense que ça va amener une réaction très forte des cheminots dès mardi", prévient le syndicaliste, en référence au 3 avril, date du premier des 36 jours de grève étalés sur 3 mois. 

À lire aussi
Alexandre Benalla Élysée
Les actualités de 7h - Affaire Benalla : l'Élysée pénalement responsable ?

À écouter dans ce journal

Hommage - Plusieurs centaines de personnes ont rendu mercredi 28 mars un dernier hommage à Mireille Knoll, assassinée dans son appartement parce qu'elle était juive. Un hommage marqué néanmoins par l'exfiltration de Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen sous les huées, alors qu'ils avaient décidé chacun de leur côté de participer à la marche blanche. "C'est inadmissible. Tout le monde avait le droit de manifester. Je pense qu'aujourd'hui, on aurait dû tous être uni", a déploré le fils de Mireille Knoll.

Hommage - La mère d'Arnaud Beltrame, le colonel qui a reçu un hommage national aux Invalides à la suite de son acte héroïque lors de l'attaque terroriste dans l'Aude, a remercié sur RTL les Français de leur soutien. "Ça me permet d'apaiser ma douleur", a-t-elle confié avant de saluer "l'élan de solidarité autour d'Arnaud. C'était extraordinaire".

Plan social - Il n'y a finalement pas un mais deux repreneurs potentiels pour Doux. Les candidats avaient jusqu’au mercredi 28 mars au soir pour se faire connaître. Il n'y en avait qu'un jusqu'à présent. Contre toute attente, un autre géant français de la volaille vient de se positionner.

Faits divers - Nordhal Lelandais va être à nouveau entendu par les enquêteurs dans le cadre de l'affaire Arthur Noyer. C'est l'exploitation du téléphone de la victime qui a permis de remonter jusqu'à Nordhal Lelandais. Une exploitation que l'avocat des parents d'Arthur Noyer juge tardive.
"On voudrait savoir si les investigations sur les appels téléphoniques auraient permis de retrouver le numéro de M. Lelandais le plus rapidement possible", indique-t-il. L'avocat sous-entend que si la piste de Nordhal Lelandais avait été trouvée plus tôt, "on peut toujours dire que l'affaire Maëlys n'aurait pas existé"

Faits divers - Le doyen et un enseignant de la fac de Montpellier sont toujours en garde à vue, ils sont accusés par plusieurs étudiants d'avoir fait entrer des hommes cagoulés qui ont violemment chassé des étudiants occupant un amphithéâtre.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal Grève SNCF SNCF
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792819806
Le journal de 7h30 : les cheminots dénoncent "une attaque sur le droit de grève" par la SNCF
Le journal de 7h30 : les cheminots dénoncent "une attaque sur le droit de grève" par la SNCF
Les syndicats et la direction entrent en conflit concernant l'indemnisation des jours de repos accolés aux jours de grève, et ce à quelques jours du premier des 36 jours de grève annoncés.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-journal-de-7h30-les-cheminots-denoncent-une-attaque-sur-le-droit-de-greve-par-la-sncf-7792819806
2018-03-29 08:41:38
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ijvjo_ACigtXt8b7ofK0rQ/330v220-2/online/image/2018/0322/7792737149_000-12z7cy.jpg