3 min de lecture Attentat à Nice

Le journal de 7h30 : les associations de victimes du terrorisme réclament un secrétariat d'État à Emmanuel Macron

REPLAY - Ce mardi, à trois jours des commémorations de l'attentat de Nice du 14 juillet, les associations de victimes du terrorisme en appellent au président après la suppression du secrétariat général à l’aide aux victimes qu'elle jugent comme un pas en arrière regrettable.

Micro RTL générique Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Le journal de 7h30 : les associations de victimes du terrorisme réclament un secrétariat d'Etat à Emmanuel Macron Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie Guerrier
Marie Guerrier Journaliste RTL

Dans trois jours, Emmanuel Macron sera à Nice (Alpes-Maritimes) pour rendre hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet 2016. Mais aujourd'hui, les associations de victimes écrivent au président de la République. Ils sont inquiets de la suppression du secrétariat d'État d'aide aux victimes opérée par le gouvernement d'Édouard Philippe et le président. Le gouvernement propose en échange la création d'un délégué interministériel rattaché à la Chancellerie. Une offre jugée insuffisante par les associations.

En effet, selon plusieurs associations, ce délégué n’aura ni le poids politique ni les moyens qu’aurait eu le secrétaire général, rattaché à Matignon et dont l’administration devait compter une dizaine de fonctionnaires. Dans le gouvernement de Manuel Valls, c'est Juliette Méadel qui avait occupé pendant 15 mois la fonction de secrétaire d'État chargé de l'aide aux victimes. Un interlocuteur attitré qui satisfaisait l'ensemble des associations puisque de nombreuses actions avaient été réalisées. Les associations de victimes du terrorisme jugent cette décision comme un retour en arrière

À écouter également dans ce journal :

- Dans le dossier des salariés de la GM&S, une nouvelle réunion est prévue ce mardi après-midi. Gouvernement, syndicalistes, constructeurs et repreneur potentiel, tous les acteurs du dossier de l'équipementier automobile creusois, en liquidation judiciaire, se retrouvent pour la première fois mardi pour une réunion cruciale à Bercy. Parmi les points majeurs abordés, le volume de commande proposé par PSA et Renault et le montant des indemnités des salariés non repris. L'État espère également voir évoluer l'offre de reprise de l'entreprise GMD.

À lire aussi
Christian Estrosi lors de l'hommage aux victimes de l'attentat de Nice, le 14 juillet 2018 terrorisme
Attentat de Nice : un deuxième suspect remis en liberté

- Des États généraux du service public auront lieu à la rentrée. C'est Gérald Darmanin qui l'a annoncé hier. Ce rendez-vous et la prochaine conférence nationale des territoires, prévue le 17 juillet, serviront à "discuter des missions du service public et de leur financement et proposeront des réformes de structure". Le ministre compte par ailleurs économiser 4,5 milliards d'euros d'ici la fin de l'année

- Le parti Les Républicains organise ce mardi un bureau politique. La date du congrès devrait être fixée. Il devrait également être question du sort des élus et ministres "Macron-compatibles" et des sanctions à prendre à leur encontre.

- L'agresseur présumé de Nathalie Kosciusko-Morize est présenté à la justice ce mardi. Il est jugé pour violences et outrage. L'homme âgé de 55 ans conteste "tout contact physique" avec l'ex-députée, brièvement hospitalisée après une altercation sur un marché en juin.

- Les larmes de Marie-Ange Laroche. Elle ne supporte plus les accusations portées contre son mari Bernard Laroche. La sœur de Murielle Bolle a écrit au président de la République pour dénoncer l'acharnement dont elle est victime et attirer l'attention sur des incohérences dans le dossier. Elle assure "n'avoir jamais frappé" sa sœur après sa déposition incriminant son mari Bernard, réfutant le témoignage d'un cousin, devenu clé dans cette affaire.

- Une étude de Consommation Logement Cadre de vie (CLCV) publiée ce mardi pointe la mauvaise application de la récente loi interdisant la vente de pesticides en libre-service. Les relevés ont montré que 44% des enseignes visitées "sont en infraction avec la réglementation.

- Les touristes au Touquet (Pas-de-Calais) sont privés de plage aujourd'hui. Une vaste opération de déminage est en cours. Pour cause, six pieux Rommel, engins explosifs de la Seconde Guerre mondiale, ont été découverts sur la plage. Deux d’entre eux sont qualifiés d’"instables".

- La délégation française présente officiellement aujourd'hui la candidature de Paris pour l'organisation des JO de 2024. Le président Emmanuel Macron s'est rendu sur place

- Enfin, le Tour de France reprend ce mardi pour sa 10e étape entre Périgueux et Bergerac en Dordogne. 178 kilomètres sans grosse difficulté, c'est principalement du plat. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat à Nice Terrorisme Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789286992
Le journal de 7h30 : les associations de victimes du terrorisme réclament un secrétariat d'État à Emmanuel Macron
Le journal de 7h30 : les associations de victimes du terrorisme réclament un secrétariat d'État à Emmanuel Macron
REPLAY - Ce mardi, à trois jours des commémorations de l'attentat de Nice du 14 juillet, les associations de victimes du terrorisme en appellent au président après la suppression du secrétariat général à l’aide aux victimes qu'elle jugent comme un pas en arrière regrettable.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-journal-de-7h30-les-associations-de-victimes-du-terrorisme-reclament-un-secretariat-d-etat-a-emmanuel-macron-7789286992
2017-07-11 08:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7TBoC0X_jQEmb1TWTwKC_Q/330v220-2/online/image/2014/0610/7772519798_l-info-sur-rtl.jpg