1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 7h : malgré les défections, Fillon repart en campagne
2 min de lecture

Le journal de 7h : malgré les défections, Fillon repart en campagne

REPLAY - Domicile perquisitionné, nombreuses défections... La campagne de François Fillon s'enfonce encore davantage dans le chaos.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 7h : malgré les défections, Fillon repart en campagne
13:30
micros
La rédaction numérique de RTL

La journée de jeudi 2 mars a encore été mouvementée pour François Fillon. Le domicile parisien du candidat Les Républicains à la présidentielle a en effet été perquisitionné dans le cadre de l'affaire dite du "PenelopeGate". Tout aussi inquiétant : nombre de poids lourd ont quitté l'organigramme de campagne, à l'image de proches d'Alain Juppé, comme Benoît Apparu, Édouard Philippe ou encore le trésorier de campagne Gilles Boyer. Une vingtaine de maires de grandes villes de droite et du centre appellent également au retrait de l'ancien Premier ministre. On peut citer l'édile de Lulhouse, de Reims, de Saint-Étienne et de Nancy.

Malgré cette pression maximale qui pèse sur ses épaules, François Fillon a tenu meeting à Nîmes, jeudi dans la soirée. Le député de Paris s'est posé en "combattant" qui n'a pas "l'intention de se coucher". "La base, elle, tient" et "je m'appuie sur les Français", a rétorqué dans la journée le candidat devant la presse. Et s'il était lâché par tous les élus LR ? "On fera sans eux!", a-t-il répliqué.

À écouter également dans ce journal :

- Disparus d'Orvault : l'enquête sur la mystérieuse disparition, depuis deux semaines, de la famille Troadec, a connu de nouveaux rebondissements jeudi avec la découverte de la voiture du fils à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), puis d'autres objets près de Brest, dont un manuel scolaire appartenant au père.

Présidentielle 2017 : la réforme sur la taxe d'habitation, l'une des mesures présentées par Emmanuel Macron jeudi à Paris, suscite de nombreuses inquiétudes. Elle prévoit en effet l'exonération de la taxe pour 80% des ménages ce qui fait évidemment peur aux maires.

À lire aussi

- Terrorisme : l'adolescent radicalisé qui avait attaqué un Enseignant juif, il y a un an à Marseille (Bouche-du-Rhône), condamné jeudi hier soir à sept ans de prison et cinq ans de suivis socio-judiciaires.

- Justice : la start-up française Heetch a été lourdement condamnée, jeudi à Paris, pour exercice illégal du métier de Taxi. L'entreprise devra s'acquitter de 440.000 euros de dommages à verser aux taxis et de 100.000 euros de frais d'avocats.

- États-UnisDonald Trump a dénoncé jeudi une "chasse aux sorcières" visant son ministre de la Justice Jeff Sessions et d'autres fidèles soutiens du président américain pour leurs contacts supposés avec des responsables russes durant la campagne électorale de 2016. "Jeff Sessions est un honnête homme", écrit Donald Trump dans un communiqué, accusant les démocrates d'avoir "perdu le sens de la réalité".

- L'action Snapchat a gagné plus de 40% pour sa première journée de cotation à Wall Street. Le réseau social préféré des adolescents est valorisé à 34 milliards de dollars.

- Coupe de France : un but du Portugais Eder inscrit à l'ultime minute a permis à Lille de se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe de France devant les amateurs de Bergerac (2-1) jeudi soir, à Libourne (Gironde).

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/