3 min de lecture Présidentielle 2017

Le journal de 18h : nouvelle casserole pour François Fillon

REPLAY - Le candidat de la droite à la présidentielle a emprunté cette somme à l’homme d’affaires Marc Ladreit de Lacharrière, qui avait embauché Penelope Fillon à "La Revue des deux mondes".

Générique 1 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Le journal de 18h : nouvelle casserole pour François Fillon Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Bénédicte Tassart
Bénédicte Tassart
et Christophe Pacaud

Encore de nouvelles informations accablent François Fillon. Le candidat de la droite et du centre fait face à de nouvelles révélations du Canard Enchaîné. Le candidat des Républicains à la présidentielle a obtenu il y a 3 ans un prêt de 50.000 euros sans intêrêt, de la part de l'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière, le même qui avait employé Pénélope Fillon. C'est "un non-évènement" selon François Fillon. Le souci, c'est que la somme n'a pas été déclarée à la Haute Autorité pour la transparence de la Vie Publique.

Selon nos informations, c'est François Fillon lui-même qui, le 30 janvier, lors de son audition, a alerté les enquêteurs sur cette histoire de prêt, en évoquant une erreur matérielle de sa part. Prêt consenti en 2013 par le milliardaire Marc Ladreit de Lacharrière. Prêt sans intérêt et sans date précise pour rembourser. Problème : François Fillon n'a effectivement pas déclaré cette somme à la Haute Autorité pour la transparence. Il était pourtant obligé de le faire. Le fait qu'il ait depuis tout remboursé, comme nous l'a indiqué son avocat Me Antonin Lévy et qu'il ne doive plus rien, comme nous le confirme l'entourage du milliardaire, ne change rien à l'affaire.

Pour cet oubli, François Fillon s'expose à des poursuites pour manquement aux obligations de déclaration à la Haute Autorité. Les juges pourraient aussi y voir un soupçon de trafic d'influence après l'attribution à Marc Ladreit de Lacharrière de la grand croix de la Légion d'Honneur. François Fillon s'expliquera sur tous ces points mercredi prochain, jour de sa convocation chez les juges financiers.

À lire aussi
Benoît Hamon au soir de sa défaite au premier tour de l'élection présidentielle, à Paris le 23 avril 2017 Parti socialiste
Présidentielle 2017 : Benoît Hamon aussi a bénéficié de ristournes

À écouter également dans ce journal

- Un tiers des Français est en accord avec les idées du Front national, selon le baromètre Kantar Public Onepoint, soit deux points de plus qu'il y a un an.

- Le choc à l'hôpital Cochin, à Paris, après le suicide d'une infirmière. Elle travaillait à l'AP-HP depuis plus de 20 ans, mais n'était actuellement plus au contact des patients. Son service, celui de l'information médicale, connaissait apparemment de grosses difficultés.

- Les corps de la famille Troadec sont toujours recherchés au domicile de leur meurtrier, une grande ferme isolée, entourée d'un terrain de 32 hectares de friches, à une quarantaine de kilomètres de Brest. C'est là qu'Hubert Caouissin aurait démembré les corps, en aurait enterré une partie et brûlé l'autre, selon ses propres aveux. 

- À Besançon, un médecin anesthésiste est soupçonné d'avoir empoisonné plusieurs de ses patients, dont deux sont décédés. Depuis 2008, il a pratiqué des injections létales sur sept malades opérés dans deux cliniques de la ville. Des patients âgés de 37 à 53 ans, qui n'étaient pas en fin de vie. Le médecin dément formellement, mais le parquet est catégorique : il ne s'agit pas d'accident.

- Grosse frayeur ce matin à Tignes, en Savoie : une avalanche a traversé une piste bleue heureusement, sans faire de victime.

- Après le passage de la tempête Zeus, 120.000 foyers sont toujours privés d'électricité ce soir en Auvergne-Rhône-Alpes, en Nouvelle Aquitaine et en Bretagne.

- L'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP), qui a jugé "dégradantes" lundi les affiches de la dernière campagne publicitaire de Saint Laurent, a sommé mardi la maison de haute couture de les retirer au plus vite. Un collectif de féministes s'est introduit aujourd'hui dans une boutique parisienne Saint Laurent pour protester.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Les Républicains Le journal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787571086
Le journal de 18h : nouvelle casserole pour François Fillon
Le journal de 18h : nouvelle casserole pour François Fillon
REPLAY - Le candidat de la droite à la présidentielle a emprunté cette somme à l’homme d’affaires Marc Ladreit de Lacharrière, qui avait embauché Penelope Fillon à "La Revue des deux mondes".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-journal-de-18h-nouvelle-casserole-pour-francois-fillon-7787571086
2017-03-07 22:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7TBoC0X_jQEmb1TWTwKC_Q/330v220-2/online/image/2014/0610/7772519798_l-info-sur-rtl.jpg