1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 18 h : un coup de rabot sur l'assurance maladie à venir ?
1 min de lecture

Le journal de 18 h : un coup de rabot sur l'assurance maladie à venir ?

REPLAY - Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, était l'invitée du Grand Jury RTL. Selon elle, 30 % des dépenses de l'assurance maladie ne sont pas pertinentes.

Agnès Buzyn était l'invitée du "Grand Jury" dimanche 22 octobre 2017
Agnès Buzyn était l'invitée du "Grand Jury" dimanche 22 octobre 2017
Crédit : RTL / Frédéric Bukajlo / SIPA PRESS
Le journal de 18 h : un coup de rabot sur l'assurance maladie à venir ?
18:47
Philippe Robuchon

Invitée du Grand Jury ce dimanche 22 octobre, Agnès Buzyn a posé un diagnostic sévère des finances de l'assurance maladie. "Il y a une marge de manœuvre énorme sans toucher à l'égalité des chances¿: 30¿% des dépenses de l'assurance-maladie ne sont pas pertinentes", a assuré la ministre de la santé. 

Parmi les objectifs, augmenter l'ambulatoire. "L'objectif est qu'en 2022, sept patients sur dix qui entrent à l'hôpital le matin en sortent le soir, contre cinq aujourd'hui", a détaillé la ministre. Si on cherche des lits actuellement dans les hôpitaux, "ce n'est pas parce qu'il en manque mais parce qu'on garde inutilement des malades pour faire du chiffre", a fustigé Agnès Buzyn. 

En cause, selon elle, la gestion des hôpitaux, obligés de "penser comme une entreprise qui doit faire du chiffre". Interrogé par le Grand Jury de RTL, la ministre n'a toutefois pas donné de chiffres précis concernant la fermeture de ces nouveaux lits.

À écouter également dans ce journal :

- Sports : ce n'est plus le classique d'antan, mais ce OM – Paris Saint-Germain reste une affiche du championnat de France.

- DisparitionLouis Viannet, l'ancien secrétaire général de la CGT est décédé.

- Politique : les deux régions les plus riches d'Italie, la Lombardie et la Vénétie votaient aujourd'hui pour plus d'autonomie. 

- États-Unis : 50 ans après l'assassinat du président Kennedy, l'Amérique espère de nouvelles révélations. Le président Trump a autorisé la publication de milliers de documents classés.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/