3 min de lecture Le journal

Le journal de 18 h : le gouvernement tente de calmer la crise en Guyane

REPLAY - Bernard Cazeneuve a annoncé l'envoi d'une délégation ministériel d'ici la fin de la semaine.

Générique 1 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Le Journal RTL de 18h du 27/03/2017 : le gouvernement tente de calmer la crise en Guyane Crédit Image : JODY AMIET / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet et La rédaction numérique de RTL

Bernard Cazeneuve veut à tout prix éteindre l'incendie en Guyane. Alors que le département d'Outre-mer a engagé une grève générale, le Premier ministre a affirmé qu'une délégation de plusieurs ministres se déplacerait avant le week-end pour tenter de trouver une réponse à la colère de la population face à une crise économique et sociale qui s'enlise. Il a également promis la mise en place d'un pacte d'avenir dans les meilleurs délais, mais il faut que "les conditions du respect et de l'ordre républicain soient réunies", a-t-il toutefois déclaré.

En Guyane, la grève générale bloque tout le département. Électricité, eau, transports, éducation... tous les secteurs sont concernés, tous sont appelés à arrêter le travail. Devant le rectorat de Cayenne notamment, une professeure dénonce : "il y a entre 3.000 et 5.000 non scolarisés, il manque cinq lycées, dix collèges et quelque 50 écoles". Autour, les rues sont vides mais la vie s'organise malgré le manque de ravitaillement. Mardi 28 mars, une grande marche inter citoyenne devrait avoir lieu. François Hollande a de son côté déclaré que "la première priorité de la Guyane c'est l'insécurité", ce qui n'a pas empêché l'opposition, François Fillon en tête de dénoncer une "politique absente depuis 5 ans" dans le territoire. Le candidat LR appelant au "dialogue direct" entre les élus locaux et la métropole. 

À écouter également dans ce journal :

- Présidentielle 2017 : en campagne, François Fillon a changé d'emploi du temps afin d'éviter un nouveau concert de casseroles à son arrivée en gare de Croisic, en Loire-Atlantique. Le candidat LR a décidé de s'arrêter à Nantes et de continuer le trajet en voiture. Il a également annulé son déplacement à Saint-Nazaire. À La Turballe, le candidat n'a toutefois pas pu échapper aux casseroles...

À lire aussi
Jean-Luc Mélenchon, à Marseille le 25 août 2018 Migrants
Les actualités de 7h30 - Mélenchon attaque Macron sur l'Aquarius

- Bienvenue Place Beauvau : six élus LR, ténors du parti, ont envoyé un courrier à la direction du parquet national financier et au procureur de Paris afin qu'une enquête soit ouverte en lien avec les révélations du livre polémique Bienvenue Place Beauvau. Bruno Retailleau, Christian Jacob, Valérie Pécresse, Nathalie Kosciusko-Morizet, Luc Chatel et Philippe Bas souhaitent ainsi que soit dressée la liste des faits délictueux constatés dans le livre.

- Clause Molière : dans l'Oise, le conseil départemental souhaitefavoriser l'embauche de compagniesfrançaises lors de marchés publics en imposant un salaire minimum pour tous les salariés. Ceci pour lutter contre le recours aux travailleurs détachés, notamment polonais, bénéficiant souvent d'une double fiche de paie leur permettant de paraître en règle.

- Procès : la réclusion criminelle à perpétuité a été requise contre le Vénézuélien Carlos, devant la justice pour l'attentat du Drugstore Publicis en 1974.

- Naissance : selon une étude de l'Insee, les Françaises ont leur premier enfant en moyenne à 28,5 ans. C'est quatre ans de plus qu'en 1974. Plusieurs facteurs expliquent ce chiffre dont le recul de l'entrée dans la vie active, et le nombres de femmes de plus en plus diplômées, qui attendent donc d'être installées avant d'envisager une grossesse. La France reste dans la moyenne européenne. En Italie, Espagne et Luxembourg, la moyenne de la première grossesse se situe au delà des 30 ans.

- Roubaix : un chirurgien est accusé de maltraitance sur les membres du personnel et les patients de l'hôpital dans lequel il évolue depuis 14 ans. Le Conseil de l'ordre des médecins a ouvert une enquête. Spécialisé en chirurgie vasculaire, l'homme est accusé de violences verbales et physiques sur plusieurs infirmières, la plupart jeunes et fraîchement diplômées, mais aussi sur des patients sous anesthésie, et ce en plein bloc opératoire.

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Le journal Guyane Bernard Cazeneuve
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787845398
Le journal de 18 h : le gouvernement tente de calmer la crise en Guyane
Le journal de 18 h : le gouvernement tente de calmer la crise en Guyane
REPLAY - Bernard Cazeneuve a annoncé l'envoi d'une délégation ministériel d'ici la fin de la semaine.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-journal-de-18-h-le-gouvernement-tente-de-calmer-la-crise-en-guyane-7787845398
2017-03-27 18:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/MQwuxN6M_S-fzGhHtEmTIw/330v220-2/online/image/2017/0325/7787823182_un-barrage-routier-bloque-la-circulation-des-vehicules-a-kourou-en-guyane-samedi-25-mars.jpg