1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 12h30 : une trentaine de barrages routiers en France
2 min de lecture

Le journal de 12h30 : une trentaine de barrages routiers en France

REPLAY - Les routiers mènent des actions sur tout le territoire dans le cadre d'une journée de mobilisation nationale contre la loi Travail mardi 17 mai.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 12h30 : une trentaine de barrages routiers en France
00:16:14
Christelle Rebière & La rédaction numérique de RTL

La CGT mise sur la convergence des luttes pour amplifier la mobilisation contre le projet de réforme du Code du travail mardi 17 mai. Une trentaine d'actions de routiers ont lieu sur l'ensemble du territoire, de Marseille à Lille en passant par Limoges ou Bordeaux. Le périphérique de Caen est bloqué depuis le début de la matinée et les routiers semblaient déterminer à maintenir la pression sur le gouvernement. "On est parti pour durer", expliquer un chauffeur routier au micro de RTL, qui espère rester sur le terrain "dans l'idéal jusqu'à la fin de la semaine".

Ils craignent que leurs heures supplémentaires ne soient plus majorées de 25 ou 50% comme prévu par leur convention collective, mais de 10%. La loi El Khomri ferait prévaloir les accords directement en entreprise sur les traditionnels accords de branche. "La possibilité de ne majorer les heures supplémentaires que de 10% existe déjà depuis une loi de 2008", a cependant expliqué Françoise Berthelot, la déléguée générale de la Fédération nationale des Transports Routiers (FNTR) interrogée sur RTL.

À écouter également dans ce journal

- Dans le cadre de la mobilisation contre la loi El Khomri, la SNCF prévoit en moyenne 2 TGV sur 3 et près de 3 RER sur 4 pour la journée du 18 mai.

- Pour la sixième journée nationale de manifestation mardi 17 mai, une dizaine de militants d'extrême gauche ont été chassés des zones traversées par le cortège qui partira à 14h à Paris.

À lire aussi

- François Hollande a multiplié les selfies et les bons mots lors d'un déplacement dans une entreprise près de Rouen, pour ce qui ressemble de plus en plus à une précampagne de la part du président de la République.

- Malgré les promesses de l'État de "mettre les moyens pour sécuriser un concert", le maire de Verdun a confirmé qu'il ne souhaitait pas la participation du rappeur "Black M" aux commémorations de la Première Guerre mondiale.

- Le principal suspect de l'attentat de la rue Copernic, Hassan Diab, a été remis en liberté après avoir réussi à produire un alibi 35 ans après les faits. Le bilan avait été de 4 morts et 46 blessés dans cet attentat contre la synagogue de la rue Copernic, 3 octobre 1980.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.