1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 12h30 : comment Hulot peut améliorer le chèque énergie
1 min de lecture

Le journal de 12h30 : comment Hulot peut améliorer le chèque énergie

REPLAY - Le ministre de la Transition écologique et solidaire a présenté "quatre mesures phares" de son plan climat. L'une d'entre elles concerne le chèque énergie à l'adresse des ménages modestes.

Nicolas Hulot présentant son "Plan climat", le 6 juillet 2017 à Paris
Nicolas Hulot présentant son "Plan climat", le 6 juillet 2017 à Paris
Crédit : AFP / THOMAS SAMSON
Le journal de 12h30 : Comment Hulot peut améliorer le chèque énergie
15:37
Christelle Rebière & La rédaction numérique de RTL

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a promis d'étendre à toute la France le chèque énergie. Jusqu'à présent, il était expérimenté dans seulement 4 départements : l'Ardèche, le Pas-de-Calais, l'Aveyron et les Côtes-d'Armor). Une fois déployé sur tout le territoire, ce dispositif pourrait aider 4 millions de ménages aux revenus extrêmement modestes.

Mais Nicolas Hulot pourra explorer plusieurs pistes pour l'améliorer. Car 1/4 des familles qui l'ont reçu, l'ont mis directement à la poubelle. Joël Vormus est le directeur adjoint du CLER-Réseau pour la transition énergétique, une ONG spécialisée dans la précarité énergétique. "Les gens qui le reçoivent croient que c'est de la pub et souvent le jettent, explique-t-il. Au clerc, nous demandons à ce que les services sociaux s'en chargent." 

Autre écueil notable, le montant du chèque... Il va de 48 à 227 euros en fonction de la taille et des revenus de la famille. "Ça ne suffit pas parce qu'aujourd'hui, les ménages précaires habitent des logements pas très bien isolés, pas très performant énergétiquement...  Les factures peuvent aller jusqu'à 8000 euros", décrit-il.

À écouter également dans ce journal :

Transport en Île-de-France : Valérie Pécresse a annoncé sur RTL une subvention de deux euros par trajet de covoiturage alors qu'elle met en place de nouvelles mesures.

À lire aussi

Blocages : Les syndicats routiers CFDT et CFTC, opposés à la réforme du code du travail, ont organisé des opérations de tractage, de blocage et de filtrage. Ils ont voulu donner un "coup de semonce", sans vouloir pour autant bloquer le pays. Mais ils n'excluent pas pour autant de hausser le ton s'ils ne sont pas entendus.
Layvin Kurzawa : Des individus ont été interpellés. Ils réclamaient 100.000 euros à l'international français et défenseur du PSG, qui aurait été filmé en train de critiquer Didier Deschamps.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/