2 min de lecture Lait

Lactalis : accusée d'avoir vendu 8.000 tonnes de lait "contaminé", l'entreprise "dément"

RÉACTION - Le géant français indique à RTL que "la fabrication des desserts n'a rien à voir avec celle du lait infantile et ne présente pas les mêmes risques".

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Lactalis : accusée d'avoir vendu 8.000 tonnes de lait "contaminé", l'entreprise "dément" Crédit Image : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP | Crédit Média : Vincent Serrano | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Du lait en poudre Lactalis suspect vendu ? Selon Le Canard Enchaîné, l'entreprise aurait continué à vendre 8.000 tonnes de lait en poudre sortant de l'usine de Craon, en Mayenne. Usine où du lait avait contaminé de dizaines d'enfants à la salmonelle, en fin d'année dernière. Des "documents fournis par la préfecture de Mayenne" ont été récemment rendus publics, "après les demandes des familles de victimes". 

À RTL, l'entreprise précise que "la fabrication des desserts n'a rien à voir avec celle du lait infantile et ne présente pas les mêmes risques"Le géant français a démenti l'information, dans un communiqué. "Les 8.000 tonnes visées par Le Canard Enchaîné ont été fabriquées sur la Tour 2 non objet de la contamination et conditionnées sur un circuit d'ensachage indépendant. Aussi en toute transparence avec les autorités, ces produits n'étaient pas concernés par le retrait/rappel", a indiqué la société qui "condamne fermement" des "accusations sans fondement"

Le Canard Enchaîné cite, de son côté, un fonctionnaire de la DGCCRF (direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ndlr). Il indique que "la décision de laisser consommer les 8.000 tonnes de poudre nous a surpris, parce qu'à l'époque on ne savait pas si la tour produisant le lait pour les adultes était elle aussi contaminée. C'était prendre un risque inutile pour la santé publique".

On a l'impression que l'État s'est mis à genoux face à Lactalis

Quentin Guillemin, de l’association des victimes
Partager la citation
À lire aussi
Les autorités ont annoncé le rappel de laits infantiles, du groupe Lactalis consommation
Bébé : Lactel rappelle du lait de croissance pour risque de moisissures

Le journal hebdomadaire a contacté l'entreprise. "Je ne m'en souviens plus. Et je ne vois pas l'intérêt de revenir sur cette histoire alors que l'usine vient de redémarrer et que nous avons fait 12 millions de travaux pour assainir le site", aurait répondu le directeur de la communication.

À l'antenne de RTL, Quentin Guillemin, de l’association des victimes dans ce dossier, déclare : "On écoule 8.000 tonnes de lait, alors même qu'il y a un rappel de produit qui ne porte que sur les produits infantiles. Il y a une position forte de l'État avec un arrêté du ministre sur les produits infantiles". 

"Pourquoi il ne concerne que ces produits alors que l'État sait pertinemment à ce moment-là qu'il y a d'autres types de produits qui sont fabriqués dans la même usine, exactement à la même période ?, s'interroge-t-il. On a l'impression que l'État s'est mis à genoux face à Lactalis, c'est ça la réalité".

Fin 2017, 36 nourrissons ont été atteints de salmonellose après avoir bu du lait infantile des marques Picot et Milumel, produit dans l'usine de Craon, un scandale sanitaire dont la gestion a été pilotée au plus haut niveau de l'État. Le ministère de l'Agriculture a annoncé le 18 septembre que le groupe, numéro un mondial du lait, avait été à nouveau autorisé à commercialiser la poudre de lait infantile produite dans cette usineneuf mois après le début du scandale sanitaire

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Lait Enfants Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795305964
Lactalis : accusée d'avoir vendu 8.000 tonnes de lait "contaminé", l'entreprise "dément"
Lactalis : accusée d'avoir vendu 8.000 tonnes de lait "contaminé", l'entreprise "dément"
RÉACTION - Le géant français indique à RTL que "la fabrication des desserts n'a rien à voir avec celle du lait infantile et ne présente pas les mêmes risques".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/lactalis-aurait-vendu-8-000-tonnes-de-lait-potentiellement-contamine-l-entreprise-dement-7795305964
2018-10-24 11:19:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/I0c4RYfLcuyRVzZPQE6NLg/330v220-2/online/image/2018/1024/7795306213_l-entreprise-lactalis.jpg