1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. La chronique de Laurent Gerra du mardi 26 octobre
1 min de lecture

La chronique de Laurent Gerra du mardi 26 octobre

Ce mardi, Laurent Gerra a imité Olivier Véran, Marine Le Pen ou encore Nicolas Hulot.

Laurent Gerra
Laurent Gerra
Crédit : RTL
Laurent Gerra & Jade

Alors que l’épidémie de coronavirus repart à la hausse dans plusieurs pays dont la France, où le taux d’incidence se rapproche dangereusement du seuil d’alerte, un membre du gouvernement semble s'en réjouir. "Champagne !", s'exclame ainsi Olivier Véran. "Je vais revenir sur le devant de la scène avec tout un tas de nouvelles mesures ! Ça fait trois mois que je n’ai rien annoncé, je suis chaud bouillant !"

Marine Le Pen, elle, vient d’inaugurer son nouveau QG de campagne et a accepté de la faire visiter à l’émission Recherche appartement ou maison. Il y a notamment "la sondages room" car "le Rassemblement National est un parti moderne" ou encore une pièce qui représente "le cœur nucléaire de (sa) campagne. À l’intérieur, tous (ses) soutiens écoutent en boucle (ses) discours", ou presque. Pas cette fois en tout cas : ils regardent celui d'Éric Zemmour.

L’indemnité inflation de 100 euros annoncée par Jean Castex pour contrer la hausse du prix de l’essence ne satisfait pas les écologistes, qui réclament des mesures plus radicales. Nicolas Hulot "survole la réserve d’Europe écologie les Verts et les discussions sont agitées" : "Sandrine Rousseau propose de changer le mot 'carburant' en mot 'carburante ' pour plus d’inclusivité. Yannick Jadot lui répond que, je cite 'putain Sandrine, c’est pas le sujet' et woooooo ! Sandrine Rousseau vient de lui envoyer son bol de riz complet dans la figure, commente-t-il.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/