1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. La chronique de Laurent Gerra du 28 avril 2021
1 min de lecture

La chronique de Laurent Gerra du 28 avril 2021

Ce mercredi 28 avril, Laurent Gerra a notamment imité Dominique Besnéhard, Patrick Bruel et Nicolas Sarkozy.

Laurent Gerra
Laurent Gerra
Crédit : RTL
La chronique de Laurent Gerra du 28 avril 2021
08:32
Laurent Gerra
Laurent Gerra

Les agents d'ASK devraient faire leur retour dans une cinquième saison de Dix pour cent, ce que confirme avec prudence Dominique Besnéhard, le co-créateur de la série : "Douchement les baches. On va commencher par un seul épijode qu’on va aller tourner à New-York pour être chûrs de pas croiser tous les acteurs français pénibles. On n’a pas envie que Corine Machiero et Marina Foïche viennent nous faire leur préchi-préchiant", a déclaré l'agent artistique imité par Laurent Gerra. 

De son côté, Patrick Bruel propose une masterclass sur la plateforme The Artist Academy. Pour 117 euros, le chanteur promet 9 leçons en vidéo, un coaching vidéo avec lui et une rencontre physique en comité restreint. Dans cette formule gagnant-gagnant, Patrick Bruel peut apprendre différentes choses à ses élèves : "Jouer la comédie, faire du théâtre, se casser la voix, bluffer au poker international, bien s’faire masser les fesses, être indigné et solidaire", énonce-t-il par la vois de l'humoriste.

Concernant la politique, la déclaration de candidature de Xavier Bertrand sans passer par la primaire de la droite est mal perçue chez les Républicains. Et en discutant avec l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, on se rend compte qu'il n'aime plus grand monde à droite. "Mais si ! J’aime beaucoup Emmanuel Macron. D’ailleurs s’il pouvait me faire une petite lettre de recommandation, ça m’arrangerait", rétorque-t-il. Mais pas pour changer de métier :  "Je compte juste éviter la prison. Alors il me fait une petite lettre gentille, et surtout il utilise la poste, pas le téléphone, parce que je sais pas pourquoi mais à chaque fois que je l’utilise, y a un grésillement sur la ligne, un genre de friture, comme si qu’on m’écoutait... Ich ich ich", rapporte l'ancien président imité. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/