1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. L'antisémitisme est "décomplexé au sein d'une partie de la jeunesse musulmane", selon Brunet
1 min de lecture

L'antisémitisme est "décomplexé au sein d'une partie de la jeunesse musulmane", selon Brunet

ÉDITO - Éric Brunet rebondit sur l'affaire du livreur algérien qui ne voulait pas servir les plats d'un restaurant casher, et alerte sur un antisémitisme "décomplexé".

Une marche contre l'antisémitisme a été organisé à Paris, avec la présence de plusieurs représentants politiques, le 19 février 2019
Une marche contre l'antisémitisme a été organisé à Paris, avec la présence de plusieurs représentants politiques, le 19 février 2019
Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
L'antisémitisme est "décomplexé au sein d'une partie de la jeunesse musulmane", selon Brunet
08:01
L'antisémitisme est "décomplexé au sein d'une partie de la jeunesse musulmane", selon Brunet
08:01
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
Eric Brunet

Mercredi 13 janvier à Strasbourg, un livreur Deliveroo a refusé de prendre la commande d'un restaurant casher. Apprenant que l'établissement faisait de la cuisine israélienne, le livreur s'est écrié : "Je ne sers pas les juifs", en annulant la commande. Il a d'ailleurs récidivé quelques minutes plus tard. Il y a eu des plaintes et l'homme a été arrêté. Il s'agit d'un Algérien de 19 ans en situation irrégulière. Il a été condamné à 4 mois de prison ferme. 

Cet incident intervient à peine quelques semaines après qu'une candidate Miss France avait été conspuée sur les réseaux sociaux pour avoir simplement évoqué les origines israéliennes de son père. Il faut mettre les choses au point, évidemment, aucune communauté, aucun groupe, n'a le monopole de l'antisémitisme. Mais il faut bien reconnaître qu'il est particulièrement décomplexé au sein d'une partie de la jeunesse musulmane. Certains leaders de mouvements dits "indigénistes" tiennent des propos aux relents antisémites. Et là, les condamnations sont à mon avis très discrètes. 

Dernier exemple en date, la tribune publiée par Houria Bouteldja, co-fondatrice du Parti des Indigènes de la République, à la suite des tweets contre Miss Provence. Elle affirmait : "On ne peut pas être israélien innocemment". En refusant d'évoquer l'antisémitisme d'une partie de la jeunesse musulmane, on rend un assez mauvais service à tous les musulmans. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/