1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. L'accord Veolia-Suez va-t-il avoir des conséquences sur votre facture d'eau ?
3 min de lecture

L'accord Veolia-Suez va-t-il avoir des conséquences sur votre facture d'eau ?

ÉCLAIRAGE - Fin du suspense pour le bras de fer entre Veolia et son concurrent Suez, un accord a été trouvé. Quelles conséquences cela va-t-il avoir sur votre facture d'eau ou de ramassage des ordures ménagères ?

De l'eau d'un robinet (illustration)
De l'eau d'un robinet (illustration)
Crédit : AFP / FRED TANNEAU
Faut il avoir peur du nouveau géant de l'eau ?
03:44
Martial You - édité par Thomas Pierre

C'est la question qui se pose juste après l'accord trouvé lundi 12 avril. Car Véolia-Suez, c'est tout un pan du capitalisme français et de l'excellence française dans le monde aussi (il faut le dire). Mais ce sont également des collectivités locales, les principaux services financiers de l'État et notre quotidien : celui de l'eau du robinet et de nos poubelles. 

Quand on voit les ravages médiatiques de #saccageParis, le hashtag qui dénonce la saleté des rues de la capitale, ou la pression que peuvent mettre les éboueurs à Marseille quand ils font grève, on comprend que la bagarre dépassait le ring économique.
 
Huit mois de bagarre mais pour aboutir à quel groupe ? Veolia et Suez sont les frères ennemis depuis toujours. Veolia, c'est l'ancienne Générale des Eaux et Suez va puiser ses origines dans la Lyonnaise des Eaux et dans le Canal de Suez avec Ferdinand de Lesseps.
Veolia-Suez, c'est donc une bagarre assez inédite dans le capitalisme policé français. Huit mois de déclarations tonitruantes dans la presse, d'attaques devant la justice. 

Huit mois de bras de fer

La semaine dernière, Bruno Le Maire avait convoqué le patron du Trésor et le patron de la Caisse des Dépôts pour mettre la pression sur les barons de Suez et Veolia en leur faisant passer le message que l'État ne soutiendrait pas une offre hostile de Veolia sur Suez ni des destructions d'emplois.

Lundi matin, quand l'accord a été connu, le directeur du Trésor, Emmanuel Moulin, ancien directeur de cabinet de Bruno Le Maire soufflait : Veolia a accepté de payer plus cher pour devenir propriétaire. Suez gardera son nom et son personnel en France, pour éviter une situation de monopole, ainsi que son centre de recherche et développement. 

À lire aussi

Pendant quatre ans, les nouveaux actionnaires s'engageront à ne pas licencier les 30.000 salariés français. Le défi pour Suez maintenant, cela va être de trouver un modèle économique pour continuer à exister dans l'ombre de Veolia qui sera six fois plus gros.

Quelles conséquences sur nos factures ?

Est-ce qu'il y aura assez de concurrence pour mettre la pression sur les prix ? ou est-ce que la facture d'eau va augmenter ? En fait, il n'y a pas un seul prix de l'eau car ce sont chacune des collectivités locales qui déterminent le prix en fonction du prestataire bien sûr. Et on voit que de plus en plus de grandes villes choisissent de revenir à une régie municipale pour avoir la main sur les tarifs. 

Cela n'empêche pas la collectivité locale de faire appel ensuite à Veolia, Suez ou la Saur comme prestataire. Ce sont des contrats qui courent sur plusieurs années (6 ou 10 ans). Donc cette fusion de deux principaux acteurs ne va pas se ressentir tout de suite. Le fait qu'il y ait encore les deux entreprises est aussi là pour assurer une concurrence, mais c'est vrai que les trois quarts des maires interrogés il y a quelques mois, redoutaient une hausse des prix à terme à la suite de ce rapprochement.

Les maires doivent-ils craindre cette fusion ?

En réalité, si on regarde l'évolution du prix de l'eau du robinet depuis 10 ans, il a augmenté de plus de 10%. Plus que l'inflation. C'est ce qu'a montré une enquête de 60 millions de consommateurs, il y a quelques jours. Les tarifs varient même de 1 à 5 en fonction des villes.

Mais la réalité, c'est qu'il s'agit du coût de l'entretien du réseau. Le prix augmente quand une collectivité a laissé son réseau sans entretien pendant des années et doit financer des travaux. Même chose pour la taxe sur les ordures ménagères qui augmente de 2 à 3% par an. 

Mais les maires ne cachent pas que c'est un des derniers leviers qu'ils ont pour faire entrer de l'argent dans les caisses à la suite de la suppression de la taxe d'habitation. En clair, avec ou sans la fusion entre Veolia et Suez, les tarifs ont tendance à monter mais ce n'est pas uniquement lié à l'avidité des grands groupes. Et il faut savoir que les tarifs de l'eau restent parmi les plus bas d'Europe.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/