2 min de lecture Littérature

Klaxon, Velcro, Caddie : des marques ignorées

Klaxon, Cocotte-Minute, Abribus : quand nous oublions que les marques sont des marques.

GILBERT_245x300 Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert iTunes RSS
>
Klaxon, Velcro, Caddie : des marques ignorées Crédit Image : ERIC FEFERBERG / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert

Il y a quantité de façons de naître, pour un mot. La plupart des mots que nous utilisons viennent de la nuit des temps, et nous en parlons régulièrement dans le Bonbon sur la langue, avec de jolies histoires d’étymologie latine, grecque ou autre. Mais il se crée aussi des mots tous les jours, pour ainsi dire sous nos yeux, pour désigner de nouvelles réalités. C’est ainsi qu’ubériser ou cybercrime sont entrés dans le Larousse 2020, par exemple. 

Et, parallèlement, il y a des termes que nous utilisons quotidiennement et qui ont été inventés par des entreprises. Des marques, quoi. Mais certaines de ces marques sont tellement entrées et ancrées dans notre quotidien qu’on en oublie que ce sont des marques, donc des noms propres, qui comme tels exigent une majuscule. C’est une sorte de BD rigolote comme tout qui m’a donné l’idée de vous parler de cela. 

Éditée par La Librairie Vuibert, elle s’intitule L’Incroyable histoire des objets de tous les jours, et j’y ai découvert notamment comment sont nés les Post-it et le Velcro. Velcro est ce que l’on appelle un mot-valise bâti sur velours et crochet. L’invention elle-même est inspirée des fleurs de la bardane, hérissées de crochets, qui se fixaient si solidement dans les poils du chien d’un ingénieur suisse qu’il a cherché à les imiter. 

Pas de Scotch, pas de Caddie

À lire aussi
Un dictionnaire littérature
Le pluriel d'un œil n'est pas toujours des yeux

Post-it est également une marque, bien entendu, comme chacun le sait, parce qu’elle est encore relativement récente. Le problème, avec Post-it, c’est que la marque appartient à la société 3M, qui s’oppose à ce que l’on utilise le mot de manière générique dans la presse, par exemple. La même société est également propriétaire de la marque Scotch. 

Du coup, il faut écrire "note adhésive" au lieu de Post-it et "ruban adhésif" à la place de Scotch, sous peine d’être poursuivi pour contrefaçon. De la même manière, Algeco, Meccano et Caddie refusent que leur nom soit utilisé dans la presse – car, oui, Caddie aussi est une marque. C’est pourquoi le journal Le Monde écrit "chariot" ou "chariot de supermarché", jamais Caddie. 

Quantité d’autres mots sont des marques déposées, donc exigent une majuscule initiale… ou deux, comme Cocotte-Minute (marque déposée de l’autocuiseur de SEB, acronyme qui désigne la Société d’emboutissage de Bourgogne, ça aussi on l’a un peu oublié), ou Kleenex, qui n’est qu’une parmi des dizaines de marques de mouchoirs en papier, ou Sopalin, qui vient du nom de la Société du papier-linge. C’est sans fin ! 

Abribus, Escalator, Coton-Tige, Thermos, Klaxon, ou même fermeture Éclair sont aussi des marques. Eh oui, ne vous en déplaise, Éclair est une marque de fermetures à glissière – donc minuscule à fermeture, majuscule à Éclair ! C’est clair ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature langue française Mots
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797952260
Klaxon, Velcro, Caddie : des marques ignorées
Klaxon, Velcro, Caddie : des marques ignorées
Klaxon, Cocotte-Minute, Abribus : quand nous oublions que les marques sont des marques.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/klaxon-velcro-caddie-des-marques-ignorees-7797952260
2019-06-30 11:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/LjPYaA6bz7Brjf7Co-Ol8A/330v220-2/online/image/2019/0322/7797269877_un-dictionnaire-francais-illustration.jpg