1 min de lecture Religions

Jauge de 30 personnes pour les cultes : les évêques de France saisissent le Conseil d'État

Les évêques de France ont décidé de déposer un référé liberté au Conseil d'État pour tenter de forcer le gouvernement à revenir sur la jauge de 30 participants pour les cultes publics.

Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et président de la Conférence des Évêques de France le 30 octobre 2020
Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et président de la Conférence des Évêques de France le 30 octobre 2020 Crédit : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

La mesure a été largement dénoncée par l'épiscopat français qui la juge "irréaliste et inapplicable". En conséquence, alors que les cultes publics pourront reprendre avec une jauge de 30 participants à partir de ce samedi 28 septembre, le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France (CEF) a décidé de déposer un référé-liberté au Conseil d'État dès ce vendredi matin, annonce-t-il dans un communiqué

La CEF dénonce une limitation du nombre de participants "ni compréhensible ni acceptable en l'état". "Les réactions nombreuses reçues de fidèles, y compris d’autres religions, nous poussent à demander que le droit soit dit", précise l'institution représentative de l'Église de France. 

Mgr Éric de Moulins-Beaufort, Président de la CEF, Mgr Dominique Blanchet et Mgr Olivier Leborgne, vice-présidents, ainsi que deux autres évêques et le Secrétaire général de la CEF, le Père Hugues de Woillemont doivent, par ailleurs, rencontrer le Premier ministre ce dimanche 29 novembre à 18 heures.

"Puisse le recours au droit contribuer à apaiser les esprits, concluent les évêques. Il est clair pour nous tous que la messe ne peut pas devenir un lieu de combat et de revendication mais rester un lieu de paix et de communion."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Religions Société Débat
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants