2 min de lecture Religions

Confinement : les cérémonies religieuses pourraient reprendre autour du 1er décembre

Matignon a indiqué ce lundi 16 novembre qu'une reprise des cérémonies religieuses pourrait avoir lieu début décembre, en fonction des conditions sanitaires.

La chapelle de l'église Notre-Dame à Bordeaux
La chapelle de l'église Notre-Dame à Bordeaux Crédit : MEHDI FEDOUACH / AFP
Nicolas Barreiro

Les cultes avec public pourront reprendre début décembre si la situation épidémiologique le permet et à condition de respecter un protocole sanitaire strict, ont affirmé à l'AFP deux responsables de religions, après une visio-conférence avec le Premier ministre Jean Castex. "Afin de tracer des perspectives, qui reposeront sur l'amélioration des conditions sanitaires, le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur ont rappelé l'horizon fixé autour du 1er décembre prochain par le Président de la République", a confirmé Matignon dans un communiqué. D'après les informations de RTL, cette reprise pourrait même intervenir avant cette date. 

"Le Premier ministre a dit qu'il était prêt à envisager un assouplissement du régime à partir du 1er décembre sous réserve" d'adopter d'ici là un "protocole sanitaire strict" dans les lieux de culte, et "sous réserve que la situation épidémiologique s'améliore", a déclaré à l'AFP Eric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France, à l'AFP. 

Un nouveau protocole bientôt en vigueur

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devra proposer un nouveau protocole "sous huit à dix jours", a précisé le président de la Fédération protestante de France François Clavairoly. Les propositions d'adaptation à la situation sanitaire seront élaborées avec les cultes : elles seront ensuite "soumises la semaine prochaine au Premier ministre". Le gouvernement a souligné "la nécessité de travailler dès à présent à l'adaptation des règles qui permettront la reprise de l'exercice des cultes".

"Le ministre de l'intérieur va nous donner des précisions sur les procédures de reprises : le nombre de mètres carrés autour d'un fidèle, la jauge, mais aussi la possibilité de vivre des activités autres que la célébration du cultes, comme les réunions d'églises, les conseils de paroisse, la catéchèse", a indiqué M. Clavairoly. De son côté, M. de Moulins-Beaufort a plaidé pour que seulement "un tiers de l'espace" de l'église soit occupé, ou pour l'installation d'un périmètre de "4 m2" autour d'un fidèle. "On peut renoncer aux chants", a-t-il également précisé.

À lire aussi
islam
Loi sur les "séparatismes" : des grandes promesses et des débuts difficiles

Depuis le reconfinement début novembre, les lieux de culte sont autorisés à rester ouverts mais les cérémonies avec public sont interdites, à l'exception des cérémonies funéraires dans la limite de 30 personnes. Ces restrictions "demeurent en vigueur" en raison de "l'impératif sanitaire", a rappelé Matignon. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Religions Culte Église
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants