1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Islamo-gauchisme" : une chercheuse en sciences sociales porte plainte contre un député
1 min de lecture

"Islamo-gauchisme" : une chercheuse en sciences sociales porte plainte contre un député

VU DANS LA PRESSE - Christelle Rabier, visée par le député LR Julien Aubert dans un tweet où il évoquait "l'islamo-gauchisme", a déposé plainte pour injure publique.

Le député du Vaucluse Julien Aubert en septembre 2019
Le député du Vaucluse Julien Aubert en septembre 2019
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Marie Zafimehy

Elle dénonce "une attaque très claire". Le 23 février, Christelle Rabier a déposé plainte contre le député Julien Aubert pour "injure publique à l'encontre d'un fonctionnaire public". Chercheuse à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), elle accuse l'élu de l'avoir désignée comme "islamo-gauchiste", aux côtés de sept autres universitaires.

Tout remonte au 25 novembre dernier, explique le Huffington Post, à l'origine de l'information. A cette date, Julien Aubert, député Les Républicains du Vaucluse demande "une mission d’information sur les dérives intellectuelles idéologiques dans les milieux universitaires", et notamment celles associées au très controversé "islamo-gauchisme". Le lendemain, Julien Aubert tweete à nouveau : cette fois, il cite les comptes de Christelle Rabier et de ses collègues pour justifier sa demande, les appelant "coupables" qui "s'autodésignent".

A la suite de ces tweets et de la récente polémique lancée par Frédérique Vidal sur le même thème, Christelle Rabier a décidé de porter plainte "pour que les députés sachent qu'il n'est pas possible de s'en prendre impunément à des universitaires mis en cause au fait du titre qu'ils étaient universitaires". Interrogé par le Huffington Post, son avocat, Me Raphaël Kempf, insiste : "Les 'Coupables' de quoi? D’'islamo-gauchisme', de ‘cancel culture’, de ‘censure’... Le but est de jeter le discrédit et l’anathème sur les universitaires". 

Il explique par ailleurs pourquoi il n'a pas plutôt porté plainte pour diffamation. "Pour que ce soit de la diffamation, il faut que ce soit quelque chose de précis, justifie-t-il. Si nous attaquions pour diffamation, cela voudrait dire que l’on considère que le terme ‘islamo-gauchisme’ correspondrait à une certaine réalité". Or le monde universitaire, comme le prestigieux CNRS s'accorde pour dire que l'islamo-gauchisme ne revêt aucun caractère scientifique.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/