1 min de lecture Coronavirus France

Isère : Lydia, aide-soignante béninoise menacée d’expulsion, peut rester France

Lydia Veyrat, une aide-soignante béninoise, visée par une procédure d’expulsion va finalement pouvoir rester en France après une demande d'Olivier Véran et Marlène Schiappa.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Savoie : Lydia une aide-soignante béninoise menacée d'expulsion peut rester France Crédit Image : Serge Pueyo | Crédit Média : Serge Pueyo | Durée : | Date : La page de l'émission
Serge Pueyo édité par Camille Guesdon

Menacée d’expulsion après avoir été en première ligne pendant la première vague de coronavirus. Lydia, aide-soignante dans un Ehpad de l’Isère, a été visée par une procédure d’expulsion alors qu’elle a travaillé et pris des risques pendant la première vague de l’épidémie. 

La semaine dernière, Serge Pueyo avait recueilli ses propos au micro de RTL. "Je ne comprends pas la décision du préfet qui me dit que je ne suis pas intégrée, qui n’a aucune preuve de mon insertion dans la société française. Au moment de la première vague de Covid, l'État m’a donné la prime de 1.000 €. C’est sur ma fiche de paie, les preuves sont là", avait-elle confié.

Mais à la demande d’Olivier Véran et Marlène Schiappa, Lydia va finalement pouvoir rester en France. Le préfet de Savoie vient de lui accorder un titre de séjour, c’est une reconnaissance de son engagement pendant la crise sanitaire. "Je suis émue. C’est énorme, je suis très heureuse de cette grande confiance que la France m’a démontrée, c’est une preuve d’amour, ça me va droit au cœur". 

Selon le gouvernement, ce sont 1.419 dossiers de travailleurs étrangers qui ont aussi prêté main forte pendant la crise sanitaire qui sont en cours d’examen.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants