2 min de lecture Coronavirus

Confinement : Noël, fermetures, déplacements… Le calendrier prévu par Jean Castex

Le Premier ministre a annoncé qu'un assouplissement des règles de confinement était pour le moment exclu, mais a ouvert certaines perspectives pour le mois de décembre.

Jean Castex, le 28 octobre 2020
Jean Castex, le 28 octobre 2020 Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Bars, restaurants, commerces non-essentiels, salles de sport... Tous resteront fermés pour les quinze jours à venir, au moins. C'est ce qu'a confirmé le Premier ministre Jean Castex, ce jeudi 12 novembre, lors d'une conférence de presse au sujet de l'évolution de l'épidémie de Covid-19 en France. 

L'ensemble des règles appliquées depuis le début du deuxième confinement, le 30 octobre, restent donc pour l'instant d'actualité. En l'état actuel des choses, mettre fin au dispositif sanitaire, ou même l'assouplir, serait "irresponsable", a estimé le chef du gouvernement. 

Mais le Premier ministre ne ferme pas entièrement la porte à une réduction des contraintes au mois de décembre. Jean Castex s'est même réjoui d'une "inflexion" du nombre de cas de nouveau coronavirus, une évolution favorable qui reste à ce stade "prudente".

De possibles mesures "strictement limitées aux commerces" le 1er décembre

Il est prévu que les mesures actuelles de lutte contre la Covid-19 prennent fin au 1er décembre. Mais, au vu du discours du chef de gouvernement, cette date d'expiration n'entraînera pas un retour complet à la normale. 

À lire aussi
L'Église catholique (illustration) confinement
Reprise des messes : la jauge des 30 fidèles pas toujours respectée dans le Nord

Jean Castex a en effet confirmé que les attestations de déplacement resteront obligatoires après cette date. Cependant, le Premier ministre a évoqué d'éventuels assouplissements, qui se limiteraient "strictement" aux commerces dans un premier temps. Ceci pourrait donc se traduire par la réouverture de boutiques vendant des produits non-essentiels.

Pas de "grandes fêtes" pour Noël

D'ici la période des fêtes de Noël, le gouvernement espère pouvoir alléger les restrictions en place. Ce qui ne signifie pas, là encore, que les fêtes de Noël revêtiront une forme habituelle. Il ne serait "pas raisonnable" d'organiser de grandes fêtes ou réunions pour célébrer cet événement, a estimé le Premier ministre lors de sa conférence de presse.

Est-il donc possible de prendre des billets de train sans crainte d'annulation ? Sur ce point, Jean Castex considère qu'il est "un peu tôt" pour donner des consignes de réservation pour la période de Noël. Le Premier ministre recommande plutôt d'attendre, en attendant que l'évolution de la situation sanitaire s'éclaircisse. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Coronavirus France Gouvernement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants