1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. INVITÉ RTL - Coronavirus : les conseils du Pr Flahault pour un Noël à risques réduits
2 min de lecture

INVITÉ RTL - Coronavirus : les conseils du Pr Flahault pour un Noël à risques réduits

En pleine cinquième vague, les fêtes de fin d'année présentent un grand risque de contamination. Pour limiter la propagation de ce virus, plusieurs recommandations sont à suivre.

Un sapin de Noël (illustration)
Un sapin de Noël (illustration)
Crédit : Tessa Rampersad / Unsplash
Le professeur Antoine Flahault était l'invité de RTL
00:12:50
Le professeur Antoine Flahault l'invité de RTL
00:12:50
Vincent Parizot - édité par Nicolas Barreiro

À l'approche des fêtes de fin d'année marquée par la cinquième vague de Covid-19, la prudence est de mise pour ne pas mettre en danger ses proches. Même vaccinés, le risque d'attraper le virus et de le transmettre autour de soi existe, il est même amplifié par la diffusion rapide du variant Omicron. 

Invité sur RTL, le professeur Antoine Flahault nous livre ses conseils pour réveillonner en toute sécurité. "Si l'on veut le risque zéro, il faut faire Noël sur Zoom ou sur Skype", ironise-t-il. "Si on veut fêter Noël quand même et réduire considérablement le risque, au-delà de six ou huit, enfants compris, on est bien". Il recommande d'ailleurs de fractionner le nombre d'invités, "on fait le midi puis le soir ou on fait le 24 puis le 25".

"Tout le monde devrait pouvoir se tester. J'en appelle à la gratuité des tests pendant cette période, ce serait bien qu'ils soient gratuits et que tout le monde se fasse un test", ajoute l'épidémiologiste. Il préconise de se faire tester "le plus tard possible, juste avant la fête, le plus tard est le mieux". 

Faut-il mettre de côté les bisous ?

Comme tout virus, la Covid-19 s'attrape plus facilement dans une pièce fermée et mal ventilée. "Certes on ne va pas fêter le réveillon dehors mais on peut bien aérer. (…) Vous allez avoir un peu froid dans la pièce, vous allez dire à vos convives de mettre un pull et vous allez ventiler".

À lire aussi

En général, Noël signifie également retrouvailles en famille. L'occasion pour les enfants de passer la soirée avec leurs grands-parents. "Un bisous furtif n'est pas un grand problème", estime le professeur Flahault. "Il faut un peu de temps pour se faire contaminer par ce coronavirus (...) donc je pense qu'un petit bisous furtif, qui fait bien plaisir au grand-père ou à la mamie, je pense que c'est toujours possible". 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/