1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Incendies en Gironde : les habitants de Cazaux et Landiras soulagés de pouvoir regagner leur domicile
3 min de lecture

Incendies en Gironde : les habitants de Cazaux et Landiras soulagés de pouvoir regagner leur domicile

Les évacués de Cazaux et Landiras peuvent rentrer chez eux, 11 jours après le début des incendies.

La fumée au dessus de Landiras, samedi 16 juillet 2022.
La fumée au dessus de Landiras, samedi 16 juillet 2022.
Crédit : Jerome Gilles / NurPhoto via AFP
Incendies en Gironde : les habitants de Cazaux et Landiras soulagés de pouvoir regagner leur domicile
00:03:35
micro generique
La rédaction de RTL - édité par Charlène Slowik

En Gironde, 10.000 personnes sont rentrées chez elles entre vendredi soir et samedi 23 juillet. Depuis les premiers incendies il y a 11 jours, 36.000 personnes au total, habitants et touristes ont dû quitter leurs habitations. La plupart des touristes sont déjà rentrés chez eux ou ont pris la direction d'un autre lieu de vacances.

Pour les habitants de Cazaux ou Landiras, c'est un retour à la réalité attendu. Tous rêvent de retrouver leur vie d'avant comme Yanis, 11 ans. Il va enfin rentrer chez lui à Cazaux ce samedi matin et il était temps. "Ça fait déjà une semaine et 1 jour qu’on est évacué", dit l'enfant qui a hâte de "retrouver (sa) maison et voir son chat". 

Les portes du village ouvrent à 9 heures. Sa maman Manuela est prête. Dès 9 heures, elle souhaite "monter dans sa voiture et s’en aller". "Là tout à l’heure on va déjà mettre les valises dans le coffre et rentrer à la maison, faire du ménage, ouvrir les fenêtres et voir mon chat. (...) Quand on a des enfants c'est perturbant d'aller dans une maison puis dans une autre. (...) Les enfants sont contents de retrouver leurs jouets, leurs consoles, leurs chambres, et après on fera la fête !", détaille la mère de famille.

Ce ne sont pas les seuls à vouloir fêter leur retour. La famille Laurent a fait une fête en regagnant son domicile au Pyla, jeudi dernier. "On a fêté les 60 ans de mon père pendant l'évacuation, donc effectivement on a un petit stock qu'il va falloir vider pour la fin des vacances", rapporte le fils.

Le maire de Cazaux "heureux" pour ses habitants

À part quelques aiguilles de pins calcinées à débarrasser dans le jardin, tout va bien. "Après tout ce qu'on a entendu à la radio et à la télévision ces derniers jours, il y a beaucoup plus de sérénité et finalement, on a absolument aucun dégât dans la maison", confie un sinistré. "Ça a duré 4 jours donc maintenant on profite de notre maison et de nos vacances", déclare une autre.

C'est aussi un soulagement pour le maire de la ville, Patrick Davet. "C'est une excellente nouvelle et vous ne pouvez pas vous imaginer comme je suis heureux pour eux", affirme-t-il, car les habitants de Cazaux commençaient à manifester leur colère. "Mais ils vont retrouver aussi leurs maisons en bon état grâce à la lutte des pompiers, après une reconnaissance aérienne, on peut considérer que les Cazalins vont rentrer en toute sécurité", précise le maire.

15.000 personnes restent toujours dans l'incertitude

Mais vendredi soir, le feu n’était pas encore fixé ni maîtrisé. Il reste encore des milliers de personnes qui ne peuvent pas rentrer chez elles en Gironde. Pour les sinistrés, cela commence à faire long car l’incertitude est le plus difficile. 

Nathalie a évacué son quartier de La-Teste-de-Buch lundi dernier. Depuis elle vit sur le parking du parc des expositions. "C'est mon camion de travail à la base et j'ai mis un lit dedans pour pouvoir dormir (...) il manque du confort, ma chambre", confie-t-elle. 

"On ne peut pas avoir de colère, malheureusement c'est la nature qui décide. Bravo aux pompiers surtout, les pauvres, ils ont plus souffert que nous", dit Nathalie qui essaie de garder le sourire. Mais comme près de 15.000 personnes en Gironde, elle ne sait pas encore quand elle pourra revenir chez elle.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire