1 min de lecture Transports

Île-de-France : la SNCF suspend 80 projets en attendant un paiement d'ÎdFM

VU DANS LA PRESSE - La SNCF a décidé de geler la mise en oeuvre de quelques 80 projets alors qu'Île-de-France Mobilités (IdFM) s'est déclarée le 8 juillet dans l'incapacité de payer ses versements mensuels.

Le RER B (photo d'illustration)
Le RER B (photo d'illustration) Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Le 8 juillet dernier, Île-de-France Mobilités, la régie de transport francilienne, a déclaré ne plus être en capacité de payer les versements mensuels qu'elle doit à la SNCF et à la RATP. La crise de la Covid-19 a créé un trou de 2,6 milliards d'euros. En conséquence, la SNCF suspend 80 projets de développement du réseau, rapporte Le Parisien.

Selon le quotidien, le RER D ne bénéficiera pas de trains longs les soirs et week-end et jours fériés. Ces trains devaient arriver à partir de septembre 2020, un projet à 550 millions d'euros. Sur le RER C, c'est la nouvelle offre qui pourrait être mise en pause : 3 trains supplémentaires devaient circuler en décembre prochain aux heures de pointe de Brétigny à Austerlitz.

73 rames de Regio 2N devaient être déployés sur les lignes N ou R. Les premières sont déjà là et devaient être mises en service à la rentrée. Mais la formation des conducteurs est suspendue, faute de financement. De même pour les nouveaux RER NG sur le RER D, qui nécessitent formations et adaptations d'atelier.

"La SNCF assume et continuera à assumer la continuité du service public, explique l'opérateur. En revanche, elle ne peut engager de dépenses pour de nouveaux services alors même que les services existants ne lui sont plus payés. Ces nouveaux services doivent par ailleurs faire l'objet d'un nouveau contrat, en cours de négociation avec Île-de-France Mobilités".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Île-de-France Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants