1 min de lecture Environnement

Guyane : Emmanuel Macron accusé de ne pas protéger l'Amazonie française

Pour les défenseurs de la forêt amazonienne en Guyane, le président français qui appelle à protéger l'Amazonie ne le fait pas lui-même. En délivrant des permis pour exploiter des mines d'or, il autorise la pollution de la partie française de la forêt.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
C'est notre Planète du 23 septembre 2019 Crédit Image : STR / AFP / Santa Cruz Province Government | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin édité par Cassandre Jeannin

L’Amazonie brûle toujours. Même si le nombre d’incendies a un peu baissé depuis le début du mois, 7.000 militaires luttent toujours contre les feux au Brésil et en Colombie.  Emmanuel Macron va lancer ce lundi 23 septembre un appel à la mobilisation pour la forêt amazonienne depuis New-York, lors du sommet sur le climat. Un engagement qui fait "tiquer" en Guyane les défenseurs de la forêt.

Le président français "ferait bien de commencer par protéger l'Amazonie française" en Guyane, selon eux. C'est une magnifique forêt primaire, grande comme trois fois la Bretagne avec des jaguars, des caïmans, elle abrite la moitié de la biodiversité française. Mais elle est menacée par des chercheurs d'or. 

Il y avait un grand projet d'une mine industrielle, appelé Montagne d'Or. Le gouvernement semble l'avoir abandonné mais aucun ministre ne l'a officiellement confirmé. Même s'il était interdit, pleins d'autres projets ont été acceptés dont un il y a trois semaines, au moment où Emmanuel Macron accusait le président brésilien de laisser brûler l'Amazonie. 

Le chef de l'État livre des permis à de grandes compagnies internationales qui vont aller extraire l'or, casser la roche avec du cyanure et polluer la forêt. Selon les associations sur place, 350.000 hectares de forêt seraient menacés.

À lire aussi
Des bouteilles en plastique compactées dans le centre de traitement des déchets recyclables de Bègles (2008) environnement
Déchets plastiques : quelles sont les entreprises qui polluent le plus ?

En Guyane, certains défendent les mines car elles vont créer de l'emploi. Les représentants des peuples autochtones proposent plutôt de développer le tourisme vert et l'agroforesterie c'est-à-dire une agriculture qui préserve la forêt. Aujourd'hui, la moitié de ce que mangent les Guyanais vient de métropole. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Climat Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants