1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Grenoble : le préfet de l'Isère prêt à contester l'autorisation du burkini dans les piscines
1 min de lecture

Grenoble : le préfet de l'Isère prêt à contester l'autorisation du burkini dans les piscines

Ce lundi 16 mai, le conseil municipal de Grenoble doit modifier le règlement des piscines de la ville. L'une des mesures prévues doit permettre le port du burkini, un point jugé "illégal" par la préfecture.

Une femme portant un burkini à la piscine (illustration)
Une femme portant un burkini à la piscine (illustration)
Crédit : iStock
Benoît Leroy & AFP

Le ton monte à Grenoble. La préfecture de l'Isère a annoncé dimanche 15 mai que le préfet demanderait au tribunal administratif d'annuler l'autorisation du burkini à la piscine si le conseil municipal de Grenoble modifiait en ce sens la réglementation des piscines. Une mesure défendue par l'édile Eric Piolle.

"Conformément aux instructions qu’il a reçues du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, le préfet de l’Isère saisira le tribunal administratif de Grenoble en cas d’adoption de cette délibération", a indiqué la préfecture dans un communiqué. Cette délibération, "dont l’objectif manifeste est de céder à des revendications communautaristes à visées religieuses, paraît contrevenir au principe de laïcité posé par la loi de 1905 ainsi qu’aux dispositions de la loi du 24 août 2021 confortant le respect des principes de la République", ajoute les services de l'État dans le département.

Or "le maire, dans le cadre de ses compétences, s’il doit garantir la liberté religieuse de ses administrés, doit également s’assurer du respect de ces règles", selon la préfecture. Si la délibération est adoptée, la préfecture saisira le tribunal "par le biais d’un référé laïcité en vue d’en obtenir la suspension, en complément du déféré d'annulation" qui sera examiné plus tard.

Le conseil de municipal de Grenoble s'apprête à modifier lundi le règlement des piscines pour lever les actuelles prescriptions vestimentaires, très restrictives. Pour le maire écologiste Éric Piolle, il s'agit "d'assurer l'égalité d'accès aux services publics et la liberté de se vêtir ou se dévêtir, dans le respect de l'hygiène et de la sécurité". À Rennes, la ville a modifié sa réglementation en 2018 et le burkini est autorisé depuis dans les piscines.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.