2 min de lecture Manifestations

"Gilets jaunes" : 12.500 manifestants en France, plus faible participation depuis l'acte 1

L'acte 28 des "gilets jaunes" n'a pas mobilisé les foules. Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, ils étaient 12.500 manifestants sur l'ensemble du pays, dont 2.100 personnes à Paris.

Un manifestant à Amiens samedi 25 mai 2019 lors de l'acte 28 des "gilets jaunes"
Un manifestant à Amiens samedi 25 mai 2019 lors de l'acte 28 des "gilets jaunes" Crédit : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
et AFP

La mobilisation continue de faiblir. Les "gilets jaunes" n'étaient "que" 12.500 dans toute la France, selon des chiffres communiqués par le ministère de l'Intérieur ce soir.  Pour cet acte 28, 2.100 personnes ont défilé à Paris

Le comptage des autorités est contesté par les "gilets jaunes", qui ont dénombré de leur côté 35.100 manifestants. La semaine dernière, environ 15.500 personnes avaient manifesté à travers le pays, selon le ministère de l'Intérieur.

À Amiens, où plusieurs centaines de personnes s'étaient rassemblées, quelques tensions avec les forces de l'ordre ont été observées. Selon les organisateurs, les manifestants étaient déterminés à "aller chercher Macron chez lui", en "prenant" sa ville natale à l'occasion de l'acte 28 de la mobilisation. 

François Ruffin à Amiens

Dès 9 heures, quelques centaines de "gilets jaunes" venus de Normandie, de Bretagne, des Hauts-de-France ou de la région parisienne, se sont rassemblés au parc de la Hotoie où était installé un "village festif", constitué notamment de stands associatifs et syndicaux, a constaté un correspondant de l'AFP.  

À lire aussi
Une manifestation de jeunes Irakiens à Bagdad, le 17 novembre 2019. crise politique
Irak : ils reprennent "Bella Ciao" en arabe pour protester contre le régime

Plusieurs personnalités, comme le député de la Somme François Ruffin, le comédien et ancien délégué CGT de Continental Xavier Mathieu, ou l'ex-Goodyear (CGT) Mickaël Wamen, étaient présents. 

À Toulouse, environ 2.000 manifestants ont arpenté les rues du centre, scandant les désormais traditionnels chants anti-Macron. A Montpellier où environ 950 personnes ont défilé dans le calme, une banderole, en tête de cortège, a interpellé le gouvernement : "Bloquons Blanquer, Castagnons Castaner, Matons Macron". 

À Strasbourg, théâtre d'une "convergence des luttes" entre "gilets jaunes" et marche pour le climat, plusieurs dizaines de "gilets jaunes" étaient présents dans le cortège pour l'environnement, composé selon la police d'environ 850 personnes. Au micro, l'un d'eux a fustigé l'élection de dimanche qui "ne sert qu'à placer les copains". 

Lyon a aussi réuni manifestants "gilets jaunes" et militants de la cause climatique, comme à Nantes où jusqu'à 500 personnes ont défilé selon la police, ou Dijon (600 selon la préfecture).  Quelques centaines de "gilets jaunes" ont défilé à Lille, selon une journaliste de l'AFP. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Gilets jaunes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants