1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Fin des véhicules neufs à moteur thermique pour 2035 : est-ce réalisable ?
1 min de lecture

Fin des véhicules neufs à moteur thermique pour 2035 : est-ce réalisable ?

Les constructeurs sont prêts pour l'objectif européen. Mais il est moins sûr que les automobilistes puissent investir dans l'électrique.

Une voiture électrique en train de recharger (illustration)
Une voiture électrique en train de recharger (illustration)
Crédit : Jacques DEMARTHON / AFP
Fin des véhicules neufs à moteur thermique pour 2035 : est-ce jouable ?
00:01:37
Christophe Bourroux - édité par Sandra Cazenave

L'accord est historique : l'Union européenne a entériné, jeudi 28 octobre, l'acte de décès des véhicules neufs à moteur thermique (à essence) pour 2035. À cet horizon, on pourra continuer à rouler avec des essences et des diesels, mais elles ne seront plus produites, ni proposées à la vente. Mais est-ce vraiment faisable ? 


Côté constructeur, ça l'est. Certains seront même prêts avant. C'est le cas de Volvo, Ford, Mercedes ou encore Renault et Stellantis, nos deux constructeurs nationaux qui ont annoncé vendre toute leur gamme en 100% électrique dès 2030. Mais cette transition risque de se faire dans la douleur : ce sont près de 80.000 emplois qui risquent de disparaître en France.

Et pour les automobilistes, passer à l'électrique a un coût financier - même si les prix devraient fléchir. Une voiture électrique se vend 50% plus cher qu'un véhicule thermique. Enfin, un autre effort devra être fait : la France est en retard sur l'installation de bornes de recharge, le pays n'en compte que 4 tous les 100 km - c'est cinq fois plus en Allemagne. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire