1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. États-Unis : une femme accouche de deux filles en même temps...qui ne sont pas jumelles
2 min de lecture

États-Unis : une femme accouche de deux filles en même temps...qui ne sont pas jumelles

VU DANS LA PRESSE - La jeune maman californienne a eu deux enfants n'auraient pas été conçus en même temps, selon les médecins.

Le phénomène de "superfétation" est extrêmement rare.
Le phénomène de "superfétation" est extrêmement rare.
micro generique
Benoît Leroy

Elle rentre désormais dans un club (extrêmement) restreint. Fin février 2021, Odalis Martinez, jeune maman de 25 ans qui habite à San Pablo en Californie, a révélé être tombée enceinte alors qu'elle l'était déjà. Résultat, le 10 août dernier, la jeune femme a mis au monde deux petites filles : Imelda et Lilo, comme le rapporte nos confrères anglais du Daily Mail.

"Quand vous allez à votre première échographie, (le médecin) vérifie que tout aille bien et détermine le jour de conception du bébé. C'est à ce moment-là que l'on m'a dit qu'elles avaient été conçues à cinq jours d'intervalles. Je ne savais même pas que cela pouvait arriver", raconte Odalis. Pour réaliser cette estimation, l'obstétricienne de la jeune maman a comparé les tailles des deux fœtus. Lors d'une grossesse, celle-ci augmente suffisamment rapidement pour déterminer une date. 

Si le phénomène est rare, il n'en est pas moins connu. Il s'agit d'une superfétation. En d'autres termes, lorsqu'une grossesse intervient alors qu'une autre est déjà en cours. Dans la plupart des cas, cela se produit entre quelques jours et quelques semaines après la première fécondation, explique nos confrères anglais.

Seulement une dizaine de cas dans le monde

Cette histoire ne serait pas complète sans que l'on précise que, plus tôt, le couple avait vécu une fausse couche, à trois mois de grossesse. "Je me sens chanceuse. Je connais un grand nombre de femmes qui ont tenté de retomber enceinte après une fausse couche, sans y parvenir. J'en avais peur, mais heureusement cela n'a pas été notre cas", se réjouit la jeune femme désormais.

À lire aussi

Ce n'est pas la première fois que ce genre de grossesses se produit dans le monde. En avril 2021, une Britannique avait même lancé un compte Instagram au nom de ses deux enfants. S'il n'existe aucun recensement officiel de ces superfétations, une dizaine de cas ont été médiatisés ces dernières années : en Australie, en Ouganda ou bien encore plusieurs aux États-Unis.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans l