1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pyrénées-Orientales : la CAF lui réclame 365.000 euros au lieu de 365 euros
1 min de lecture

Pyrénées-Orientales : la CAF lui réclame 365.000 euros au lieu de 365 euros

VU DANS LA PRESSE - La Caisse d'allocations familiales des Pyrénées-Orientales a réclamé une somme astronomique à une habitante nouvellement installée à Nice. Il s'agissait simplement d'une erreur de virgule.

Caisse d’allocations familiales (CAF) à Bordeaux. (Illustration)
Caisse d’allocations familiales (CAF) à Bordeaux. (Illustration)
Crédit : MEHDI FEDOUACH / AFP
Théo Putavy

Une dette multipliée par 1.000 à cause d'une erreur de virgule. La Caisse d'allocations familiales des Alpes-Maritimes a récemment indiqué à Caroline M. que la CAF des Pyrénées-Orientales lui réclamait, après avoir déménagé de Perpignan à Nice, une dette de 1.081,27 euros au titre du RSA et de 365.080 euros pour des prestations familiales. 

En voyant la lettre de rappel, cette néo-Niçoise "a explosé de rire", rapporte le quotidien local L'Indépendant. Effectivement, elle savait bien qu'elle ne devait pas cette somme, mais comme elle n'avait plus de numéro d'allocataire dans les Pyrénées-Orientales, elle n'avait pas d'explication sur cette incroyable réclamation. 

C'est alors le journal régional qui a tenté d'en savoir plus auprès de la CAF 66. Il s'agirait d'une erreur de saisie : la virgule a été décalée de trois zéros, multipliant par 1.000 la dette de l'allocataire. Elle précise également qu'un courrier rectificatif a été envoyé dans la foulée pour, cette fois-ci, réclamer 365,08 euros. Caroline M. a tout de même déposé un recours auprès du tribunal administratif pour annuler ce passif.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire