3 min de lecture Humour

"Entre Bruel et Balkany, sale semaine pour les Patrick", dit Caverivière sur RTL

BILLET - Le chroniqueur revient sur les déboires de Patrick Bruel, mis en cause dans une affaire d’exhibition et de harcèlement sexuel, et de Patrick Balkany, condamné à quatre ans de prison pour fraude fiscale.

oeil monde - L'oeil de... Natacha Polony & Andréa Bescond & Philippe Caverivière & Olivier Mazerolle iTunes RSS
>
Philippe Caverivière revient sur "la sale semaine des Patrick" Balkany et Bruel Crédit Image : ERIC FEFERBERG / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Philippe Caverivière édité par Noé Blouin

L'affaire Balkany et l'affaire Bruel ont fait résonner en Philippe Caverivière une réplique de cinéma. Une réplique culte, de l'un des "chefs-d'œuvre" du septième art, Camping : "Alors ? On n'attend pas Patrick ?". "Alors déjà non, dit le chroniqueur, on attend plus Patrick Balkany, ça c'est sûr, puisqu'il vient de s'en prendre pour quatre piges. Après la villa Pamplemousse, il est incarcéré dans la cellule Mandarine, ça sonne déjà moins spacieux."

"Entre Bruel et Balkany, sale semaine pour les Patrick. Le Parisien a classé les sujets qui passionnent les internautes, et on retrouve en number onel'affaire slip en papier de Patrick Bruel. L'Amazonie qui crame, l'homosexualité passible de trois ans de prison en Tunisie, l'internaute, il n'en a rien à foutre. Lui, il veut tout savoir sur cette affaire de slibard de Patoche."

Pour rappel des faits, le chanteur est accusé d’exhibition sexuelle par une jeune esthéticienne. Un dossier que maîtrise Philippe Caverivière : "J'ai étudié le Slipenpapergate, nous dit-il, c'est comme le Watergate mais en moins classe, on a les affaires qu'on mérite".

"L'axe de défense de l'avocat du chanteur, c'est : le chanteur n'a pas mis son slip en papier, car il avait trop chaud. On a un gros problème de défense, parce qu'on peut dire beaucoup de choses sur les slips en papier, mais pas que ça tienne trop chaud. C'est pas une doudoune Moncler, ou alors c'est une très bonne nouvelle pour les SDF. Anne Hidalgo va vous filer des slops en papier, vous allez crever de chaud cet hiver."

Mais qui dit la vérité ?

"Qui dit vrai dans cette affaire ? Si c'est elle, c'est très moche ce qu'a fait Patoche, mais si c'est Patrick Bruel qui dit vrai, c'est horrible de salir un mec qui n'a rien fait. Donc prudence, le chanteur est peut-être un passionné de naturisme, mais il est possible que la jeune fille soit menteuse ou qu'elle ait été peut-être orientée..."

À lire aussi
Laurent Gerra humour
La chronique de Laurent Gerra du vendredi 11 octobre 2019

"Je vais donc faire une révélation. Je ne suis pas une jeune esthéticienne montpelliéraine de 21 ans. Pour me mettre à sa place, il faudrait que je masse une chanteuse très très vieille. Moi, si je masse une chanteuse de 40 ans de plus que moi, elle est morte la dame. Et je vois pas bien l'intérêt de masser une morte. Ou alors ça serait Line Renaud ou Régine."

"C'est pas à moi"

Jamais à court de dossiers judiciaires, notre chroniqueur maîtrise aussi l'axe de défense des Balkany : "C'est simple, pour les villas de Saint-Martin et le riad de Marrakech, l'argument était : c'est pas à moi. Alors là, avec les Balkany, on a un très gros problème en défense."

"Moi, j'ai piqué une tablette de chocolat à 8 ans, au supermarché, je me suis fait gauler, j'ai dit que ce n'était pas moi, c'est pas passé. Avec une tablette de chocolat hein ? Balkany fait ça avec un riad de 1600 m2 sur deux hectares : le truc derrière moi dont j'ai les clefs ? Non c'est pas moi. Il y a des peignoirs avec PB brodé dessus ? Ça doit être à Patrick Bruel"

Pour terminer sa chronique, Philippe Caverivière, s'intéresse à un homme qui a dit la vérité. Gareth Thomas, le capitaine de l'équipe de Galle de rugby, qui a révélé son homosexualité en 2009. "C'est aussi courageux que de dire : Shalom, je m'appelle Jacob, pendant un séminaire d'Al-Qaïda". Le sportif a également dévoilé sa séropositivité "juste au cas où ça pourrait aider quelqu'un à se sentir moins seul"."Bref, c'est la classe, les gens qui disent la vérité".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Patrick Balkany Patrick Bruel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants