1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Énergie : gare aux arnaques sur le bois de chauffage qui pourraient trouer votre porte-feuille
2 min de lecture

Énergie : gare aux arnaques sur le bois de chauffage qui pourraient trouer votre porte-feuille

VU DANS LA PRESSE - Face à l'engouement pour le bois de chauffage, les escrocs multiplient leurs arnaques, parfois au détriment d'honnêtes entreprises.

Une personne en train de scier du bois (image d'illustration)
Une personne en train de scier du bois (image d'illustration)
Crédit : Mathias P R Reding / Unsplash
Charlène Slowik

Avec l'inflation, les Français qui se chauffent au bois s'intéressent d'ores et déjà au bois de chauffage en prévision de l'hiver prochain. Les prix de l'énergie étant en pleine flambée, beaucoup se tournent vers le bois afin d'alléger la facture. Une aubaine pour les escrocs qui ne manquent pas de profiter de cet engouement pour arnaquer les clients.

En effet, depuis quelques années, le secteur redouble de faux vendeurs et des clients en ont déjà fait les frais n'ayant jamais été livrés. Nombreux sont ceux qui témoignent avoir été trompés par de faux vendeurs en ligne ou par des personnes qui usurpent même l'identité d'honnêtes entreprises, selon les informations de La Dépêche.

C'est notamment ce qui est arrivé à Sylvie Durouge, qui a été victime d'une arnaque. Face aux délais qui se rallongent et les ruptures de stock dans certaines entreprises, comme beaucoup elle s'est tournée vers des sites moins connus proposant des tarifs très attractifs. "J'ai commandé une palette de granulés en ligne qui n'est jamais arrivée", rapporte-t-elle. Une fois le paiement effectué, le site ne donne plus de nouvelles et ne peut pas être contacté. "C'est là que j'ai compris que je m'étais fait arnaquer", dit Sylvie.

L'usurpation d'entreprises

Parfois, les arnaques font des doubles victimes, les escrocs usurpant l'identité de vraies entreprises pour arnaquer les clients. Dans ce cas, il est malheureusement plus difficile de déceler le piège car le frauduleur va se servir d'une société existante pour créer une fausse annonce sur un site entre particuliers, comme par exemple Le bon coin. Il peut aussi se servir d'un faux site. 

À lire aussi

David Duchamp possède une entreprise de distribution de bois de chauffage mais n'effectue pas de vente en ligne. Pourtant, son nom s'est retrouvé sur internet. L'entreprise n'est même pas au courant des commandes, ni des prix proposés en ligne par les arnaqueurs. "Je recevais plus de dix appels dans la journée. Ils me disaient j’ai payé cette somme, il faut me livrer. Pendant quelques mois, ça m'a fait une mauvaise réputation", raconte le chef d'entreprise. 

Les précautions à prendre

Comment éviter de se faire avoir malgré tous ces pièges ? Voici quatre conseils qui pourront vous mettre la puce à l'oreille en cas de possibles arnaques. Premièrement, méfiez-vous des annonces trop attractives où les prix sont inférieurs à celui du marché. De plus, si la livraison proposée est assez rapide (trois jours par exemple), rappelez-vous que cela semble complexe, voire impossible étant donné le contexte actuel.

Deuxièmement, le mode de paiement disponible sur le site peut également vous alerter. Si le site vous propose de payer uniquement en virement bancaire ou en mandat cash, il s'agit peut-être d'une arnaque car la traçabilité du paiement sera moins efficace.

Troisièmement, pensez à vérifier les mentions légales du site. Elles sont obligatoires et permettent ainsi de savoir qui a créé le site. Sans cela, la fiabilité n'est pas garantie. Enfin, 4e conseil, privilégiez les distributeurs de bois connus pour plus de sûreté comme Simplyfeu, Bricafeu ou encore Leroy Merlin.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/