1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. INVITÉE RTL - Pourquoi Engie va proposer une remise de 100 euros à ses clients les plus modestes
2 min de lecture

INVITÉE RTL - Pourquoi Engie va proposer une remise de 100 euros à ses clients les plus modestes

"Nous sommes bien conscients des grandes difficultés qui existent" : Claire Waysand, directrice générale adjointe d'Engie, revient sur une remise de 100 euros promise à ses clients les plus modestes.

Paulo Almirante, Claire Waysand et Judith Hartmann le 27 février 2020 à La défense
Paulo Almirante, Claire Waysand et Judith Hartmann le 27 février 2020 à La défense
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
INVITÉE RTL - Pourquoi Engie va proposer une remise de 100 euros à ses clients les plus modestes
00:06:09
- édité par Robinson Hollanders

Dans un contexte de forte inflation, plus de 6%, Engie a annoncé une remise de 100 euros pour ses clients les plus modestes, ceux qui bénéficient déjà du chèque énergie. "Nous sommes bien conscients des grandes difficultés qui existent et en particulier ceux qui ont les revenus les plus faible", explique Claire Waysand, directrice générale adjointe du groupe Engie, au micro de RTL.

"880.000 personnes vont recevoir une réduction sur leurs factures, au mois de novembre 2022, avec une moyenne de 100 euros par bénéficiaires", indique-t-elle. "Le chèque énergie varie beaucoup en fonction des revenus et de la composition des ménages. Le montant moyen sera de 100 euros mais pourra varier en fonction des personnes", précise-t-elle. Engie a réalisé cinq milliards d'euros de bénéfices au premier semestre, un chiffre qui a doublé par rapport à l'an dernier.

Quant à savoir si ces aides sont là pour éviter le débat sur la taxe des super-profits, Claire Waysand balaie la question : ce "sont des actes citoyens. Nous voyons bien les difficultés des personnes comme des entreprises et c'est dans un esprit d’intérêt général que nous avons souhaitez mettre en place ces dispositifs (...) Nous avons déjà des contributions fiscales qui augmentent, je pense à la redevance et à toute la fiscalité qui pèsent sur notre activité hydraulique", finit-elle par expliquer.

Vers une crise de l’énergie cet hiver ?

Face à la situation actuelle, notamment avec les coupures de gaz russe dû à la guerre en Ukraine, Claire Waysand explique que, "pour le gaz, nous avons diversifié nos achats et nous sommes dans une situation ou nous sommes sereins aujourd'hui. On dépend de manière extrêmement limitée à la Russie à ce stade. On en a plus besoin pour assurer l'approvisionnement de nos clients dans l'hiver qui est à venir."

À lire aussi

En revanche, "le système énergétique dans sa globalité est en grande tension. Nous avons des centrales nucléaires - 24 sur les 56 - qui sont à l’arrêt. Peu d'eau dans les barrages pour la création d'énergie hydraulique", indique-t-elle. Pour finir, elle explique que le message est celui d'un "besoin de sobriété dès aujourd'hui", avant de finir, "toute l'énergie que nous économisons aujourd'hui, ce sera de l'énergie disponible en plus cet hiver."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/