8 min de lecture Météo

Après l'ouragan Irma, José annoncé à 100 km de Saint-Martin

MINUTE PAR MINUTE - Le bilan du passage de l'ouragan Irma s'est alourdi, passant à 9 morts, 112 blessés et 7 disparus dans les îles françaises.

La Baie orientale de Saint-Martin jeudi 7 septembre après le passage d'Irma.
La Baie orientale de Saint-Martin jeudi 7 septembre après le passage d'Irma. Crédit : Lionel CHAMOISEAU / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Entre "cauchemar" et "apocalypse", l'ouragan Irma poursuit sa route dans les Caraïbes ce vendredi 8 septembre en détruisant tout ou presque sur son passage. Le bilan provisoire est passé à 9 morts, 112 blessés et 8 disparus dans les îles françaises. On compte 9 décès dans la partie française de Saint-Martin et à Saint-Barthélemy, 4 décès dans les îles Vierges américaines, 2 à Porto-Rico, 2 dans la partie néerlandaise de Saint-Martin et 1 à Barbuda. Au total, au moins 18 personnes ont péri suite au passage de l'ouragan Irma. 

Irma a également commencé jeudi soir à provoquer une forte montée des eaux dans le nord-est d'Haïti, où de forts vents emportent les toitures des maisons selon la protection civile, qui a comptabilisé au moins deux premiers blessés. À l'approche de l'ouragan, la République dominicaine était également balayée jeudi soir par des vents de 285 km/h et de fortes pluies, obligeant à évacuer environ 5.500 habitants.

L’œil du cyclone ne devrait cependant pas toucher directement le territoire dominicain. L'ouragan est maintenant attendu à Cuba dans la soirée et il devrait ensuite remonter vers la côte sud-est des Etats-Unisfrappant d'abord la Floride puis la Géorgie et la Caroline du Sud, selon les prévisions du centre américain des ouragans.

À lire aussi
Les températues extrêmes ont entraîné une vague de sécheresse dans le nord de l'Inde, ici à Ajmer. Inde
Inde : une vague d'extrême chaleur fait près de 50 morts dans le nord du pays

Retrouvez l'évolution de la situation vendredi 8 septembre:

01h38 - Les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy ont été placées en alerte rouge cyclonique à l'approche de l'ouragan Jose, rehaussé en niveau 4 sur une échelle maximale de 5. Le dernier bulletin de Météo France Antilles-Guyane prévoit "des rafales de l'ordre de 130 à 150 km/h dans l'après-midi de samedi et jusque dans la nuit de samedi à dimanche".

01h10 - L'ouragan Irma a fait au moins dix morts et sept disparus à Saint-Martin, selon un nouveau bilan provisoire communiqué par la préfète déléguée Anne Laubies.

22h53 - À Cuba, plus d'un million de personnes ont été contraintes de quitter préventivement leur domicile. L'ouragan Irma, rétrogradé en catégorie 4 mais toujours très dangereux, projetait ce vendredi ses rafales sur l'est et le centre du pays. Jusqu'à présent, les vents sur les côtes de l'est du pays n'ont pas dépassé les 95 km/h, mais de fortes averses ont été constatées sur la côte nord.

22h14 - En Haïti, un homme est porté disparu après le passage de l'ouragan Irma selon les autorités haïtiennes. Le chauffeur de moto a été surpris par la montée des eaux alors qu'il tentait de traverser une rivière dans le département du plateau central. À l'exception de nombreuses toitures en tôles arrachées par les vents, les dégâts causés par le puissant cyclone ont été relativement limités sur l'île. L'alerte rouge décrétée sur l'ensemble du territoire haïtien jeudi a été levée vendredi.  

22h - En Floride, des centaines de milliers de personnes se sont jetées sur les routes pour fuir l'ouragan Irma vers le nord du pays ce vendredi. Elles tentent ainsi d'échapper au puissant cyclone, qui a déjà semé la destruction et fait près d'une vingtaine de morts dans les Caraïbes. 

Irma doit arriver en Floride dans la nuit de samedi à dimanche avec ses vents de 240 km/h et devrait provoquer de brutales et massives montées des eaux. 

21h20 - L'ouragan José est annoncé ce samedi à 100 km au nord de l'île de Saint-Martin. Des rafales de vents pouvant aller jusqu'à 150 km/h, entraînant des pluies orageuses et une houle avec des creux de 5 à 7 mètres sont attendues, a annoncé la préfecture de Guadeloupe.

20h54 - Après le passage d'Irma, un nouveau cyclone est attendu sur l'île de Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Haïti. "José" devrait impacter les territoires français, samedi 9 septembre avec des rafales de vent pouvant atteindre 150 km/h. Sans électricité ni communication téléphonique, le contact avec certaines zones sinistrées demeure encore impossible.

Selon Nicolas Hulot, il est impossible de garantir que tous les habitants sont au courant de la deuxième catastrophe qui se prépare. "Tous les réseaux ont été anéantis", a souligné le ministre de la Transition écologique et solidaire, invité au JT de France ce vendredi 8 septembre. 

20h22 - Certaines villes de métropole vont voter une subvention pour venir en aide aux îles de Saint-Martin et de Saint-Bathélemy. C'est notamment le cas de Vannes ou encore de Bry-sur-Marne, qui est jumelée à Saint-Martin.

19h45 - Deux hommes ont été arrêtés après des pillages sur l'île de Saint-Martin, a-t-on appris ce vendredi de source proche de l'enquête. L'un d'entre eux est adjoint de sécurité de la Police aux frontières (PAF) et a été surpris en train de dérober du matériel nautique. "Si après enquête, les faits sont avérés, l'adjoint de sécurité n'aura plus sa place au sein de la police nationale", a affirmé un porte-parole de la Direction générale de la police nationale. 

Au total, 455 membres des forces de sécurité françaises sont en cours d'acheminement sur l'île de Saint-Martin. Avec ces déploiements, "les problèmes de maintien de l'ordre devraient être réglés", a estimé le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. 

19h - L'ouragan Irma a fait deux morts et 43 blessés, dont 11 graves, dans la partie néerlandaise de l'île de Saint-Martin, a annoncé vendredi le ministre de l'Intérieur néerlandais Ronald Plasterk. Ce nouveau bilan côté néerlandais porte à au moins 18 personnes le nombre de tués après le passage de l'ouragan. 

18h24 - L'"électricité d'urgence" est rétablie à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, annonce EDF. Le groupe précise avoir réussi à remettre en service un moteur de la centrale thermique de Saint-Martin et deux moteurs sur l'île de Saint-Barthélemy. Cette électricité d'urgence permet désormais l'alimentation des hôpitaux des deux territoires français. Les habitants restent privés d'eau potable et partiellement de liaisons téléphoniques. D'importants moyens ont été déployés afin de livrer des réserves d'eau potable et de nourriture aux populations sinistrées. 

18h12 - De fausses vidéos circulent sur internet qui prétendent montrer des images de l'ouragan qui n'en sont pas. Les internautes sont invités à la prudence.

17h49 - L'ouragan Irma, rétrogradé en catégorie 4 mais toujours dangereux, a soufflé ses premières rafales sur l'est de Cuba et devrait se rapprocher de l'île dans la soirée, selon les autorités cubaines. La première localité touchée a été Baracoa, perle touristique de l'extrême-est dévastée l'année dernière par l'ouragan Matthew.

17h15 - Dans certaines villes de Floride, les habitants se rendent dans les magasins de bricolage pour acheter de quoi protéger le mieux possible leurs logements, comme ici à Orlando.

16h36 - L'ouragan Jose s'est renforcé en catégorie 4, selon le Centre américain des ouragans. Il se trouve à l'heure actuelle à 700 kilomètres à l'est des Petites Antilles.

16h02 - Suivez sur cette carte la trajectoire d'Irma dans les Antilles :

La trajectoire de l'ouragan Irma dans les Antilles
La trajectoire de l'ouragan Irma dans les Antilles Crédit : RTLnet

15h25 - Après avoir dévasté les îles françaises de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, l'ouragan Irma a touché Haïti, ce vendredi 8 septembre. Violaine Gagnet, responsable du pôle Caraïbes à Médecins du monde, a alerté sur France Info à propos des risques de choléra liés à une telle catastrophe. "Ça va très vite. Il faut intervenir dès les premiers jours pour prévenir l'épidémie", a-t-elle déclaré. Une importante épidémie avait déjà été constatée en Haïti en 2016 après le passage de l'ouragan Matthew.

14h45 - Les rotations du pont aérien mis en place depuis la Guadeloupe et les liaisons maritimes doivent s'accentuer, car elles devront s'interrompre samedi à partir de 6 heures (heure locale) et pour 36 heures en raison de l'arrivée de l'ouragan Jose, qui devrait générer des vents de l'ordre de 130 km/h et une forte houle.

13h05 - Trois hélicoptères militaires, quatre avions civils réquisitionnés et un Airbus A400M font notamment partie des moyens français utilisés par les secours.

13h00 - 455 membres des forces de l'ordre, parties de Paris, sont déjà arrivées sur place. Un nouveau contingent de 187 personnes doit également être déployé. "Les problèmes de maintien de l'ordre devraient être réglés", a ajouté Gérard Collomb, évoquant les scènes de pillage à Saint-Martin.

12h50 - L'ouragan Irma a fait au moins 9 morts, 7 disparus et 112 blessés (dont 2 graves) dans les îles françaises, selon un nouveau bilan provisoire annoncé par Gérard Collomb. Il s'est aussi exprimé à propos de l'ouragan José qui menace les Caraïbes, après le passage d'Irma : "La bonne nouvelle, c'est que ce nouveau cyclone a corrigé sa trajectoire. Il devrait à nouveau impacter Saint-Martin et Saint-Barth, mais pas la Guadeloupe. C'est intéressant, car c'est à partir de la Guadeloupe que nous installons notre base logistique vers Saint-Martin et Saint-Barthélemy".

11h17 - L'ouragan reste néanmoins particulièrement dangereux. Avec des vents soutenus de 250 km/h, l'ouragan se dirige vers la Floride. Irma était auparavant classé en catégorie 5, la plus élevée de l'échelle, avec des vents de près de 300 km/h.

11h10 - L'ouragan Irma est officiellement rétrogradé en catégorie 4 (sur 5) par le centre américain des ouragans.

10h51 - Dans la partie néerlandaise de Saint-Martin, le port et l'aéroport international sont rouverts, mais uniquement pour un usage militaire. Les deux infrastructures ont été considérablement endommagées.

10h50 - La situation concernant les pillages à Saint-Martin est jugée "grave" par le Premier ministre néerlandais Mark Rutte.

9h45 - Le coût des dégâts dans les Antilles françaises sera "bien supérieur" à 200 millions d'euros, rapporte la Caisse centrale de réassurance. Concernant l'indemnisation, les victimes de l'ouragan peuvent espérer une réparation des dommages "dans les deux, trois mois" dans le cadre d'une procédure accélérée.

9h00 - Comment le CNES va aider les secouristes aux Antilles ? Depuis Toulouse, le Centre national d'études spatiales vient au secours des victimes d'Irma à Saint-Martin et Saint-Barthélémy via ses satellites. Pour en savoir plus, cliquez ici.

8h40 - "Un certain nombre de personnes sont portées disparues", a reconnu Annick Girardin, ministre des Outre-mer, sur BFMTV.

8h25 - Les secours s'organisent. Au moins deux bateaux sont partis de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe avec du matériel pour aider les victimes de l'ouragan Irma. L’accès par avion est impossible. L’eau potable est l’une des principales préoccupations : il n’y en a plus du tout à Saint-Barthélemy, car elle est produite par des usines de dessalement qui sont à l’arrêt, faute d’électricité.

7h50 - Nicole Belloubet, ministre de la Justice, fait savoir sur RTL qu'un procureur a été envoyé à Saint-Martin, pour faire face aux scènes de pillage. L'aide aux victimes sera activée.

7h45 - "L'enfer. Ils ont vécu l’enfer” a déclaré avec émotion Patrick, un habitant de Brest, au micro de RTL. Cet homme a deux enfants, un fils et une fille qui étaient tous les deux à Saint-Martin avec leurs familles au moment où l’ouragan Irma s’est abattu sur l’île. Écoutez son témoignage en intégralité en cliquant sur ce lien.

7h05 - Parallèlement à la problématique de la reconstruction se pose celle des pillages. À Saint-Martin, de nombreux malfaiteurs profitent du désastre pour se rende dans les maisons et les commerces, à la recherche d'objets et denrées. Les forces de l'ordre sont débordés dans l'attente de renforts, comme en témoigne Muriel, une habitante jointe par RTL : "C'est le chaos, on a peur ! On est obligés d'être enfermés, on ne peut pas nettoyer nos maisons, on ne peut même plus traverser la rue même en plein jour. Ils dévastent tout, sous le nez des gendarmes. C'est honteux !"

6h40 - Les habitants commencent à déblayer les rues, inondées ou envahies par des amas de tôles et jonchées de bateaux transformés en petits bois, d'arbres balayés par les vents, de toitures arrachées et de voitures renversées, de bâtiments en ruine et de végétation détruite. "On est un peu livrés à nous même, c'est la catastrophe. On attend les secours", a déclaré par téléphone à l'AFP Olivier Toussaint, un habitant de Saint-Barthélémy. "On est sans eau, sans électricité. On avait fait quelques réserves, mais que pour deux trois jours, ça va commencer à être dur".

6h30 - La nouvelle est tombée très tôt ce vendredi matin. Au moins deux personnes ont perdu la vie sur l'île de Porto Rico, selon un membre de l'Agence de gestion des urgences du territoire américain. Ces deux nouvelles victimes s'ajoutent aux dix recensées depuis le début du passage de l'ouragan de catégorie 5. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Météo Ouragan Caraïbes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790009144
Après l'ouragan Irma, José annoncé à 100 km de Saint-Martin
Après l'ouragan Irma, José annoncé à 100 km de Saint-Martin
MINUTE PAR MINUTE - Le bilan du passage de l'ouragan Irma s'est alourdi, passant à 9 morts, 112 blessés et 7 disparus dans les îles françaises.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/en-direct-ouragan-irma-2-victimes-a-porto-rico-le-bilan-provisoire-passe-a-12-morts-7790009144
2017-09-08 06:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/XTttpGmKAtOz8l5Nug-D-Q/330v220-2/online/image/2017/0908/7790008868_la-baie-orientale-de-saint-martin-jeudi-7-septembre-apres-le-passage-d-irma.jpg