1 min de lecture Islam

DIAPORAMA - Aïd el-Kebir : les musulmans du monde entier célèbrent la "grande fête"

Ce dimanche 11 août a sonné le début de l'Aïd el-Kebir, ou l'Aïd el-Adha, également appelée "la grande fête" ou "la fête du sacrifice". Il s'agit de la fête la plus importante de l'islam.

Les musulmans albanais se préparent pour la prière du matin lors de la fête de l'Aïd al-Adha sur la place Skanderbeg à Tirana, le 11 août 2019. Crédits : Gent SHKULLAKU / AFP | Date : 12/08/2019
13 >
Les musulmans albanais se préparent pour la prière du matin lors de la fête de l'Aïd al-Adha sur la place Skanderbeg à Tirana, le 11 août 2019. Crédits : Gent SHKULLAKU / AFP | Date : 12/08/2019
Les hommes déplacés peuls couvrent leur visage alors qu'ils prient lors de la fête de l'Aïd al-Adha (fête du sacrifice) dans un camp de réfugiés à Bamako (Mali). Crédits : MICHELE CATTANI / AFP | Date : 12/08/2019
Des fidèles musulmans du Burkina Faso prient le premier jour de l'Aïd al-Adha (fête du sacrifice) sur la place de la Nation à Ouagadougou. Crédits : OLYMPIA DE MAISMONT / STR / AFP | Date : 12/08/2019
Les enfants syriens participent à des promenades le premier jour de la fête religieuse musulmane de l'Aïd al-Adha à Idlib. Crédits : Omar HAJ KADOUR / AFP | Date : 12/08/2019
Des vendeurs indiens attendent leurs clients avec leur bétail avant la fête musulmane de l'Aïd al-Adha. Crédits : Sajjad HUSSAIN / AFP | Date : 12/08/2019
Un homme musulman arrive avec son tapis de prière pour prier le premier jour de la fête de la fête du sacrifice à Abidjan (Côte d'Ivoire). Crédits : Sia KAMBOU / AFP | Date : 12/08/2019
Les musulmans de Bosnie assistent aux prières du matin marquant l'Aïd al-Adha (fête du sacrifice) devant la mosquée de Gazi-Husref Bey, dans le centre de Sarajevo. Crédits : ELVIS BARUKCIC / AFP | Date : 12/08/2019
Les passagers se reposent à bord d'un ferry alors qu'ils retournent dans leurs villages pour célébrer le festival Eid-al-Adha, au terminal de lancement de Sadarghat à Dhaka (Bangladesh). Crédits : MUNIR UZ ZAMAN / AFP | Date : 12/08/2019
Des fillettes musulmanes en hijab assistent aux prières le premier jour de l'Aïd al-Adha (fête du sacrifice) à Kara Isheri dans l'État d'Ogun, au sud-ouest du Nigéria. Crédits : PIUS UTOMI EKPEI / AFP | Date : 12/08/2019
Des musulmans égyptiens exécutent la prière matinale de l'Aïd el-Kebir devant la mosquée al-Sedik, au Caire, dimanche 11 août. Crédits : Khaled DESOUKI / AFP | Date : 12/08/2019
Les musulmans libyens font la prière du matin de l'Aïd Al-Adha sur la place des Martyrs de la capitale Tripoli le 11 août 2019. Crédits : Mahmud TURKIA / AFP | Date : 12/08/2019
Des musulmans soudanais achètent du bétail sur un marché de Khartoum, la capitale du Soudan, le 11 août 2019. Crédits : Jean Marc MOJON / AFP | Date : 12/08/2019
Des musulmans philippins se rassemblent pour célébrer l'Aïd al-Adha au parc Luneta de Manille. Crédits : Noel CELIS / AFP | Date : 12/08/2019
1/1
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et Camille Schmitt

La plus grande fête du calendrier musulman a commencé ce dimanche 11 août. Partout dans le monde, de la Côte d'Ivoire à l'Albanie en passant par l'Égypte et les Philippines, les fidèles ont célébré comme il se doit le début de l'Aïd el-Kebir, ou l'Aïd el-Adha, aussi appelée "la grande fête" ou "la fête du sacrifice". 

L'Aïd el-Kebir marque la fin du pèlerinage à La Mecque, le "hajj", qui constitue le cinquième pilier de l'islam. La fête a lieu au lendemain de l'ascension du mont Arafat, point culminant du pèlerinage. 

Cette fête commémore un événement relaté à la fois dans le Coran et l'Ancien Testament : la soumission d'Ibrahim, ou Abraham, à Dieu. Le texte dit que celui-ci était prêt à sacrifier son fils Ismaïl, ou Ismaël, pour prouver sa foi. Alors qu'il était sur le point d'égorger son fils, l'ange Djibril, ou Gabriel, est intervenu, et a remplacé l'adolescent par un bélier.

C'est pourquoi pendant "la grande fête", les musulmans qui en ont les moyens sacrifient un animal (un mouton, une vache, une chèvre), après la prière collective qui a lieu dans la matinée. L'Aïd étant une fête de partage, la viande est en partie offerte aux pauvres

À lire aussi
Des fidèles musulmans devant la Grande Mosquée de Paris (illustration) islam
Aïd el-Kebir : que fêtent les musulmans à partir de ce dimanche ?

Bien qu'il soit largement pratiqué, le sacrifice n'est pas obligatoire car il ne constitue par un pilier de l'islam. En France, cette pratique est d'ailleurs très encadrée. Pour des raisons sanitaires, il est interdit que l'animal soit sacrifié chez soi, comme le voudrait la tradition.

L'Aïd el-Kebir est à distinguer de l'Aïd el-Fitr, "la petite fête", qui célèbre la fin du mois de ramadan.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Islam Religions Fête
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798174235
DIAPORAMA - Aïd el-Kebir : les musulmans du monde entier célèbrent la "grande fête"
DIAPORAMA - Aïd el-Kebir : les musulmans du monde entier célèbrent la "grande fête"
Ce dimanche 11 août a sonné le début de l'Aïd el-Kebir, ou l'Aïd el-Adha, également appelée "la grande fête" ou "la fête du sacrifice". Il s'agit de la fête la plus importante de l'islam.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/diaporama-aid-el-kebir-les-musulmans-du-monde-entier-celebrent-la-grande-fete-7798174235
2019-08-12 00:57:16
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5AtTmm8a_04ehIysa3ut5A/330v220-2/online/image/2019/0812/7798174241_des-musulmans-egyptiens-executent-la-priere-matinale-de-l-aid-el-kebir-devant-la-mosquee-al-sedik-au-caire-dimanche-11-aout.jpg