2 min de lecture Religions

Ramadan : 4 idées reçues sur le mois de jeûne

Durant le mois sacré du ramadan, les musulmans pratiquants n'ont pas le droit de manger ni de boire de l'aube au coucher du soleil. Mais la pratique du jeûne fait aussi l'objet d'idées reçues.

Des fidèles musulmans devant la Grande Mosquée de Paris
Des fidèles musulmans devant la Grande Mosquée de Paris Crédit : AFP / Archives, Miguel Medina
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Le mois sacré a débuté. Les musulmans du monde entier ont entamé ce lundi 6 mai le jeûne du ramadan. Cette date officielle a été annoncée deux jours plus tôt, le samedi 4 mai, par le Conseil français du culte musulman (CFCM) lors d'une cérémonie de fixation.

Durant le ramadan, un des piliers de l'islam, les croyants sont invités à s'abstenir de boire, de manger et d'avoir des relations sexuelles, de l'aube jusqu'au coucher du soleil. D'autres interdits s'ajoutent à ces trois règles primordiales. Durant ce mois saint, les pratiquants ne peuvent pas non plus fumer ni tenir de propos obscènes. Le maquillage est lui aussi généralement interdit, de même que le parfum s'il contient de l'alcool.

Mais la pratique du ramadan fait aussi l'objet d'idées reçues concernant certaines obligations ou interdictions.

Le jeûne court du lever au coucher du soleil : faux

Durant le ramadan, les fidèles jeûnent en fait de l'aube au coucher du soleil. La nuance est importante : les premières lueurs de l'aube peuvent apparaître plus d'une heure avant le lever du soleil. Les horaires de prière permettent de marquer la période de jeûne.

Il est interdit d'avaler sa salive : faux

À lire aussi
Des élèves de lycée (illustration) cyberharcèlement
Les infos de 12h30 - Mila, 16 ans, menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l'Islam

C'est une idée reçue récurrente. En réalité, il n'est absolument pas interdit d'avaler sa salive durant le ramadan. Les pratiquants n'ont pas le droit d'avaler de liquide extérieur, mais peuvent déglutir - le contraire serait très compliqué.

Dans le même registre, les fidèles sont toujours autorisés à prendre des douches ou des bains, ou encore à se rendre à la piscine. Ils doivent en revanche prendre soin de ne pas ingurgiter d'eau en dehors des horaires autorisés.

Tous les pratiquants ont obligation de jeûner : faux

Le jeûne du ramadan constitue l'un des cinq piliers de l'islam. Il est considéré comme une façon de se purifier spirituellement. Mais il est possible dans certaines situations d'être dispensé de jeûner.

Avant la puberté, les jeunes enfants n'ont pas à se soumettre au jeûne. Les femmes enceintes ou jeunes mères venant d'accoucher, les personnes malades ou âgées peuvent également être dispensées pour des raisons de santé. Néanmoins la femme enceinte ou la personne malade devra "rattraper" ultérieurement la période de jeûne. 

Le ramadan fait maigrir : faux

Les diététiciens sont unanimes : pour perdre du poids durablement, il est nécessaire de ne sauter aucun des trois repas recommandés par jour. Lorsque l'on mange à intervalle moins régulier que d'habitude, le corps stocke les calories à chaque fois qu'il en a l'occasion. Et la perte de poids est moins évidente.

Cette assertion varie en fonction des métabolismes mais aussi en fonction de la nature du repas consommé lors de la rupture du jeûne. Autre conséquence découlant du ramadan, un probable effet "yo-yo" sur la courbe de poids, puisque le rythme biologique du corps se voit bouleversé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Religions Ramadan Islam
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants