2 min de lecture Coronavirus

Déconfinement : le cercle des 100 km autorisés sera calculé "à vol d’oiseau"

VU DANS LA PRESSE - À partir du 11 mai, les Français pourront se déplacer dans un cercle de 100 km autour de leur domicile, une distance qui sera calculée "à vol d'oiseau", comme l'indique une circulaire de Matignon.

Pour les déplacements supérieurs à 100 km, une attestation dérogatoire sera nécessaire.
Pour les déplacements supérieurs à 100 km, une attestation dérogatoire sera nécessaire. Crédit : AFP
benoit
Benoît Collet Journaliste

Le 28 avril, Édouard Philippe a annoncé que les Français allaient pouvoir se déplacer dans un rayon de 100 kilomètres autour de chez eux sans attestation, à partir du 11 mai. Pour dépasser ce cercle autorisé, les personnes devront avoir un "motif impérieux" de déplacement, qu'il soit familial ou professionnel.

Mais le Premier ministre n'avait alors pas précisé les modalités concrètes autour de ces 100 kilomètres. S'agit-il d'une distance calculable en fonction de la longueur des routes ou bien d'une distance à vol d'oiseau ? Une circulaire de Matignon, "relative à la mise en œuvre territoriale du déconfinement à compter du 11 mai", datée du 6 mai et à destination des préfets, révélée par le Parisien, éclaircit ce point : les 100 km seront calculés à vol d'oiseau.

Si elle peut sembler anodine, cette nuance peut changer beaucoup de choses, notamment pour les habitants de zones montagneuses où les routes sont sinueuses.

Un déconfinement prudent

Le gouvernement français a opté pour un déconfinement prudent encore assorti de nombreuses obligations à partir de lundi, maintenant en "rouge" quatre régions dont l'Ile-de-France, soit plus du tiers de la population, où les collèges et les parcs resteront fermés. Tout le reste du pays passe au vert sur la carte. Mais même dans ces régions, les plages resteront fermées avec des réouvertures au cas par cas, sur autorisation des préfets.

À lire aussi
L'Ocean Viking, à Marseille, le 4 août 2019. Migrants
Les 180 migrants de l'Ocean Viking seront placés en quarantaine sur un autre bateau

Après deux mois de confinement globalement respecté sur l'ensemble du territoire qui ont permis une nette décrue de la pandémie, "la France est divisée en deux", a constaté jeudi le Premier ministre, accompagné de nombreux ministres, lors d'une conférence de presse à Matignon: il a ainsi justifié "un processus très progressif, au minimum sur plusieurs semaines, pour sortir doucement mais sûrement du confinement en France".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Automobile
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants