1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Déconfinement : Castaner annonce l'ouverture au cas par cas des plages et lacs
2 min de lecture

Déconfinement : Castaner annonce l'ouverture au cas par cas des plages et lacs

Christophe Castaner a précisé le 7 mai comment se dérouleront les réouvertures des plages et des lacs à partir du lundi 11 mai.

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner le 7 mai 2020
Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner le 7 mai 2020
Crédit : Capture d'écran
Capucine Trollion
Capucine Trollion

C'était l'une des inquiétudes de nombreux Français et Françaises : sera-t-il possible de retourner à la plage et au bord des lacs à partir du 11 mai ? Lors de son allocution le 7 mai pour la suite du plan du déconfinement, Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur a donné des précisions.

"Beaucoup de questions sont également posées sur les plages, lacs et centres nautiques. La règle générale reste la fermeture, mais le préfet pourra autoriser l'accès aux plages, aux lacs et aux centres nautiques sur demande des maires. Les maires devront alors leur présenter un dispositif et des aménagements suffisants pour garantir la distanciation physique", explique ainsi Christophe Castaner. "Cette décision est une nouvelle preuve de l'importance que nous accordons au dialogue permanent entre maires et préfets", conclut-il.

"Le virus ne se déplace pas tout seul et nous devons continuer à lutter contre la circulation de ce virus. Les infractions à ces règles continueront d'être sanctionnée", aussi expliqué le ministre de l'Intérieur qui rappelle qu'elle s'élève à 135 euros.

Le virus circule encore

Après deux mois de confinement globalement respecté sur l'ensemble du territoire qui ont permis une nette décrue de la pandémie, "la France est divisée en deux", a constaté jeudi le Édouard Philippe, accompagné de nombreux ministres, lors d'une conférence de presse à Matignon: il a ainsi justifié "un processus très progressif, au minimum sur plusieurs semaines, pour sortir doucement mais sûrement du confinement en France".

À lire aussi

Pour cette raison, parce que le virus circule encore (il a fait 25.800 morts depuis le 1er mars) et que la tension et le risque de saturation dans les hôpitaux l'exigent, quatre régions - Ile-de-France, Hauts-de-France, Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté - restent classées en rouge ainsi que le département de Mayotte, où le déconfinement est carrément renvoyé au-delà du 11 mai.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/