3 min de lecture Coronavirus

Déconfinement : comment s'est passée la réouverture des coiffeurs ?

INVITÉ RTL - Si le 11 mai sonne le retour à l'école ou au travail pour grand nombre de Français, il signe également la réouverture des commerces et donc des salons de coiffure. Un lieu très prisé dès ce premier jour de déconfinement, comme en témoigne David Louder, coiffeur à Marseille.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Déconfinement : comment s'est passée la réouverture des coiffeurs ? Crédit Image : AFP / Philippe Huguen | Crédit Média : Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
Etienne Baudu édité par Marie Gingault

Ce lundi 11 mai est le premier jour d'un grand changement pour la France. La première étape du déconfinement est lancée, et s'il y a bien un lieu qui se faisait attendre avec hâte c'est le salon de coiffure. Près du Vieux-Port à Marseille, le salon de David Louder a rouvert ses portes, comme de nombreux autres coiffeurs, ce matin. Une réouverture "dans la joie et la bonne humeur", d'après le patron. 

Le salon a ouvert ses portes dès 7 heures ce matin. "Il était très urgent de ne plus attendre, on n'en pouvait plus de rester chez nous et on attendait ce jour avec impatience", explique David Louder. Les premiers clients n'ont pas tardé à arriver, seulement quelques minutes après. 

"Ça ne se passe pas trop mal, tout le monde respecte le protocole. Le plus contraignant c'est de répéter à toute les personnes qui rentrent dans le salon de coiffure ce protocole. Sinon, c'est plutôt détendu", témoigne le passionné de coiffure. 

Un nouveau protocole bien rodé

Et lorsque l'on vient se faire coiffer chez David Louder, le nouveau fonctionnement imposé par l'épidémie de Covid-19 est bien rodé : "Dès que la moindre personne rentre dans le salon de coiffure, que ce soit un client ou qui que ce soit d'autre, la première chose que l'on fait dès l'accueil, c'est se mettre du gel hydroalcoolique sur les mains. Ensuite on fait porter des gants qui sont stériles et emballés, ensuite le client met son masque par les élastiques, met un peignoir à usage unique, prend sa serviette à usage unique et va s'installer au poste de coiffage", précise le patron du salon.

À lire aussi
Une ambulance devant un hôpital en Espagne (illustration) Coronavirus Espagne
Coronavirus en Espagne : la Catalogne reconfine quelque 200.000 personnes

Si les mesures de sécurité ne sont pas faciles à appliquer partout, pour ce salon marseillais tout s'est bien passé : "On a la chance dans nos salons de coiffure d'avoir des postes de coiffage qui sont à un mètre, un mètre 20 de distance donc on a pas de problème sur la distanciation", se satisfait David Louder.

Un semblant de quotidien qui fait du bien

Le patron n'a visiblement pas été le seul à se satisfaire de la réouverture de son salon, "tout le monde semblait ravie de retrouver le salon de coiffure, ça a été la cohue", se réjouit-il. "On s'y attendait un petit peu sans trop s'y attendre parce qu'on ne savait pas comment ça allait se passer, si certaines personnes allaient avoir des craintes ou non, mais dans l'ensemble ça se passe bien. Les personnes rentrent les unes après les autres et tout se passe dans la joie et la bonne humeur", conclu le coiffeur.

Cette joie de retrouver le salon est partagée par Elisa, une cliente. Pendant que David Louder s'occupe du balayage de ses cheveux, l'infirmière qui est venue sur son jour de repos témoigne de ce plaisir retrouvé : "ça fait du bien de prendre soin de soi après ces deux mois de confinement". 

Étant infirmière, Élisa est quotidiennement confrontée au coronavirus. Ce qui fait particulièrement plaisir à la jeune femme, c'est de retrouver un semblant de quotidien. "Nous le confinement on sortait comme tous les autres soignants et autres métiers qui ont du sortir travailler, mais tous les petits trucs du quotidien qui font plaisir, ça manque quand même et on est content de les retrouver", témoigne la soignante.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Coiffure Client
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants