3 min de lecture Automobile

Déconfinement : ce que les automobilistes pourront faire à partir du 11 mai

Achat de véhicule, réparation, garantie... Les automobilistes pourront enfin se rendre en concession à partir du lundi 11 mai. Attention toutefois à la limite des 100 km.

Micro générique Switch 245x300 Auto-Radio Christophe Bourroux iTunes RSS
>
Déconfinement : ce que les automobilistes pourront faire à partir du 11 mai Crédit Image : AFP | Crédit Média : Christophe Bourroux | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux édité par Sarah Belien

À partir de lundi, on pourra circuler dans un rayon de 100 km de notre domicile. Mais comment est calculée cette zone ? La réponse vient d’être adressée dans une lettre du Premier ministre aux préfets.

Dans ce courrier, qui avait fuité avant le discours du 7 mai, Édouard Philippe parle de 100 km à vol d’oiseau. C’est une précision importante car il peut y avoir un grand écart de calcul de l’itinéraire effectué par votre GPS, notamment lorsqu’on habite dans des zones rurales, en montagnes avec de nombreuses routes sinueuses.


La différence entre les deux kilométrages, l’un par la route et l’autre par les airs, peut ainsi aller du simple au double. Pour calculer la zone dans laquelle nous pouvons circuler, il existe un site geoportail.gouv.fr. Il suffit de rentrer son adresse, et l’outil trace aussitôt sur une carte un cercle qui délimite l’endroit jusqu’où on peut aller. Il faut être patient. Le site étant très fréquenté, la connexion peut être mauvaise.


D’autres sites existent comme Via Michelin. Ce site intègre désormais l’option 100 km. C’est aussi simple d’utilisation. Il y a même la possibilité de calculer la distance la plus courte.

Aucune restriction dans son département

À lire aussi
Elon Musk Bourse
Elon Musk moque le gendarme de la bourse après la flambée du cours de Tesla

Aucune restriction également lorsqu’on circule au sein de son département de résidence. Si l’on doit se déplacer d’un bout à l’autre du département, on peut le faire, peu importe la distance. En cas de contrôle, la présentation de l’attestation d’assurance ou un chéquier suffiront.

Pour circuler au-delà des 100km

Pour circuler au-delà des 100 km, il faudra le justifier, soit dans le cadre du travail avec une lettre de l’employeur, ou encore rendre visite à un parent malade. Il sera alors possible de se déplacer mais impérativement avec un document officiel. Il s’agit d’une nouvelle attestation accessible via le site du ministère de l’Intérieur à imprimer ou à recopier. Si elle n’est pas présentée, il y a un risque d’amende de 135€.

Les concessions rouvrent

Pour acheter ou faire réparer sa voiture, l’ensemble des concessions ouvriront le 11 mai avec tout un protocole sanitaire à respecter. Et si l’on souhaite faire un essai de véhicule, chez Renault ou Peugeot, c’est possible. Mais le client sera seul à bord et la voiture, qui sera ensuite entièrement désinfectée et inutilisée pendant 3h.

Si on réfléchit à acheter une voiture, c’est le moment. Renault par exemple va déclencher lundi une vaste opération de promotion. Un déstockage des véhicules disponibles sans apport. Toyota déploie également des offres commerciales. En réalité, pour les marques, il s'agit de relancer les ventes qui ont chuté de 88% pour le neuf. Le marché de l’occasion est touché également avec 77% de de ventes en moins.

Les garanties prolongées de 3 mois

En ce qui concerne les garanties, Volkswagen a été le premier constructeur à annoncer la bonne nouvelle : une extension de garantie de 3 mois. Désormais cela concerne toutes les marques. Une ordonnance gouvernementale le stipule depuis fin mars.

Il y a bien un prolongement de 3 mois de la garantie du véhicule, si cette garantie arrive à échéance entre le 12 mars et le 23 juin. Cette obligation ne s’applique qu’aux garanties légales, c’est-à-dire la garantie de base d’une voiture neuve mais hors extension ou prise de garantie sur un véhicule d’occasion.

En fourrière, la note est salée

Du côté des fourrières, le lièvre a été levé par l’automobile Club des Avocats et la Ligue de Défense des conducteurs. Malgré la situation d’urgence sanitaire, les frais de fourrières ne se sont pas arrêtés. Pour l’instant, il n’est pas prévu de dispenser à l’automobiliste qui a vu partir sa voiture à la fourrière au début du confinement de payer les droits de gardiennage.

Dans la plupart des villes, les tarifs de garde s’élèvent à un peu plus de 6 € par jour. Dans les grandes villes, jusqu’à 29€. Ainsi, la note peut monter à plus de 1300 € en plus de la contravention et du remorquage.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Automobile Véhicule Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants