1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Décès de Madoff : "L'escroquerie Madoff repose sur la confiance", explique un spécialiste
2 min de lecture

Décès de Madoff : "L'escroquerie Madoff repose sur la confiance", explique un spécialiste

INVITÉ RTL - Romain Gubert, journaliste au "Point" et auteur d'un livre sur le système Madoff, revient sur les dessous de la plus grande escroquerie de l'histoire.

Bernard Madoff quittant la Cour fédérale américaine après une audience concernant sa mise en liberté sous caution le 14 janvier 2009 à New York.
Bernard Madoff quittant la Cour fédérale américaine après une audience concernant sa mise en liberté sous caution le 14 janvier 2009 à New York.
Crédit : Timothy A. CLARY / AFP
Décès de Madoff : "L'escroquerie Madoff repose sur la confiance", explique un spécialiste
06:15
Décès de Madoff : "L'escroquerie Madoff repose sur la confiance", explique un spécialiste
06:15
Yves Calvi & Sarah Belien

Il est l'escroc de tous les superlatifs. Bernard Madoff est mort mercredi 14 avril à l'âge de 82 ans. L'homme d'affaires avait été condamné en 2009 a 150 ans de prison pour ce qui est devenu la plus grande escroquerie de l'histoire : la pyramide de Ponzi.

"L'escroquerie Madoff repose sur la confiance. Madoff arrivait à convaincre les clients qu'il avait un rendement supérieur par rapport à des banques et à des institutions classiques, ce qui était exact. Mais il leur faisait croire que c'était un secret", détaille Romain Gubert, journaliste au Point et auteur d'un livre sortie en 2009 Et surtout n'en parlez à personne, au cœur du gang Madoff (éditions Albin Michel). Ainsi, personne n'était au courant qu'il y avait de l'argent chez Madoff. "Il faisait croire aux gens qu'ils appartenaient à une petite aristocratie, qu'il les choyait, qu'il leur donnait un bon plan", précise Romain Gubert.

Un escroc en col blanc qui avait monté un système assez simple.

Romain Gubert, journaliste au Point

Cette escroquerie a piégé de nombreuses personnes, des milliardaires à des gens très modestes et même des grandes institutions et des grandes banques ce qui est "le plus surprenant et ce qui montre toutes les failles du système financier et bancaire", pointe le journaliste. Ainsi, grâce à ce montage financier, Bernard Madoff a "généré 50 milliards de dollars au fil des 30 ans pendant lesquels il a exercé son talent", estime le spécialiste, qui qualifie l'homme d'"escroc en col blanc qui avait monté un système assez simple".

La pyramide s'effondre avec la crise des subprimes

Mais la crise de 2008 n'a pas épargné le multimilliardaire qui utilisait la fameuse "pyramide de Ponzi", autrement dit, "un système où les nouveaux entrants finançaient ceux qui étaient déjà entrés. Il fallait donc toujours plus de gens pour participer à cette escroquerie", explique Romain Gubert. Lorsque les grandes instituions financières ont éclaté à cause de la crise des subprimes, tous les clients voulaient alors retirer leur argent de chez Madoff. Cependant, l'homme d'affaires n'avait "plus un sous pour rembourser ses bénéficiaires", conclut le journaliste.

À lire aussi

Pour appâter des clients, Bernard Madoff s'est simplement servi de la cupidité de certains. Romain Gubert rappelle également que l'homme d'affaires était en plus de cela bien placé à l'époque, en étant président du Nasdaq et président d'une entreprise florissante. Il avait réussi comme cela à s'attirer les faveurs de la presse.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/