1 min de lecture La revue de presse

Dans les grandes villes, le parcours du combattant des piétons

Les accidents impliquant des piétons sont de plus en plus fréquents. Les marcheurs sont maintenant accompagnés par des cyclistes et des trottinettes toujours plus nombreuses. Une sorte de jungle urbaine où les piétons sont les plus vulnérables.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
La Revue de Presse du 22 janvier 2020 Crédit Image : AFP / Archives, Franck Fife | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot édité par Marie Gingault

Les piétons sont les usagers les plus vulnérables et dans les rues de nos grandes villes, cela se ressent chaque jour. Le Parisien Aujourd'hui en France, note qu'être piéton à Paris est devenu un véritable parcours du combattant. 

Valable aussi pour les autres grandes villes de l'hexagone, les piétons se retrouvent un peu mis de coté. Entre les pistes cyclables aménagées sur des trottoirs, les trottinettes qui prennent un peu plus de place chaque jour, les scooters et les travaux, les piétons sont les grands oubliés des nouvelles mobilités.

Et cette négligence engendre de drames, comme celui qui vient de se produire la semaine dernière dans le XVIe arrondissement de la capitale. La petite Sixtine 11 ans, était sur le chemin de l'école lundi 13 janvier, lorsqu'un camion l'a percutée mortellement. Comme chaque jour, la collégienne traverse la rue George Sand au passage piéton. Le petit bonhomme est vert, sauf que ce jour-là, un camion qui tournait, lui aussi au feu vert, n'a pas vu Sixtine.

Un drame d'une violence inouïe qui a ému tout un quartier, et ce d'autant plus nous dit  Le Parisien, que ce carrefour avait été signalé comme dangereux à de multiples reprises. 

À lire aussi
Le coronavirus est-il un tue l'amour ? coronavirus
Le coronavirus est-il un tue l'amour ?

Depuis le décès de Sixtine et faute d'agents municipaux pour assurer la sécurité à la sortie des écoles, ce sont les parents d'élèves qui se relaient matins et soirs pour veiller à la sécurité de leurs enfants.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La revue de presse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants