1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Couvre-feu avancé à 18h : "C’est pertinent d’agir localement", réagit une virologue
1 min de lecture

Couvre-feu avancé à 18h : "C’est pertinent d’agir localement", réagit une virologue

INVITÉE RTL - Astrid Vabret, virologue, chef du service virologie du CHU de Caen, réagit à la mesure prise par le gouvernement d'avancer le couvre-feu à 18h dans certains départements à partir de demain.

Un couvre-feu est en place de 21h à 6h à Lille depuis le samedi 17 octobre 2020.
Un couvre-feu est en place de 21h à 6h à Lille depuis le samedi 17 octobre 2020.
Crédit : Denis CHARLET / AFP
Couvre-feu avancé à 18h : "C'est pertinent d'agir localement", réagit une virologue
13:10
Couvre-feu avancé à 18h : "C'est pertinent d'agir localement", réagit une virologue
13:10
Isabelle Choquet & Sarah Belien

La Légion d'honneur vient d'être attribuées à des virologues Français. Astrid Vabret, virologue, chef du service virologie du CHU de Caen fait partie de la promotion du 1er de l'an qui met les soignants à l'honneur, qui concernent deux tiers de décorations. Une reconnaissance importante pour Astrid Vabret, "car c'est une discipline peu exposée" pour tout le travail qui a été fait pendant cette pandémie.

Dès demain, le couvre-feu va être avancé à 18h dans 15 départements de l'est de la France. Pour la virologue, il est difficile de savoir si ces deux heures en plus pourront être efficaces. "Ce qu'il est important de savoir, c'est que le niveau de diffusion du virus reste élevé, bien que contrôlable," affirme Astrid Vabret, se référant également à l'impact dans les prochains jours des réunions familiales qui ont eu lieu pour les fêtes de fin d'année.

Pour la spécialiste, cette extension du couvre-feu est "une décision qui est sage, facilement modulable. Bien évidemment, tout est critiquable et on peut se dire que le virus circule à toute heure de la journée. Mais tout ce qui peut réduire sa circulation a un impact", affirme-t-elle.

Certains élus locaux réclamaient des mesures plus dures, comme le reconfinement local. Pour Astrid Vabret, il est important de faire confiance aux décisions politiques. "La grande difficulté dans ce marathon est d'avancer dans le temps et de maitriser la circulation du virus." Pour la virologue, "vu l'hétérogénéité de la circulation du virus sur le territoire, il me semble pertinent d'agir localement", confie-t-elle, soulignant que nos vies seraient certes difficiles, mais cela permettrait de mieux les adapter face au virus.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/